Championnats étrangers L’ancien Carolo s’est offert un doublé pour ses débuts (2-1).

La Pro League le regrettera. La Ligue 1 l’a découvert avec fracas. Avec brio. Pour son tout premier match avec Lille, Victor Osimhen a fait fort. Très fort. Donnant à ses nouveaux supporters un aperçu de son immense potentiel sur lequel Christophe Galtier est sensibilisé depuis un moment.

"C’est un joueur qui a été identifié depuis pas mal de temps par Luis (Campos, le conseiller sportif lillois), il m’en a parlé depuis l’hiver dernier. En étant en plein dans la saison, je ne me suis pas attardé spécifiquement sur lui mais je connaissais ses qualités, son profil, a expliqué l’entraîneur nordiste. C’était la priorité au poste d’avant-centre, il a 20 ans, plein d’énergie, avant d’être un joueur, un équipier et un buteur, c’est ce qui est important."

Et a permis à Lille, poussif dans le jeu, de s’imposer contre Nantes. Avec deux buts donc de celui qui a été vendu 15 millions par Charleroi.

Deux buts qui illustrent ses qualités, avec un premier inscrit sur un ballon en profondeur où sa technique en mouvement et sa puissance ont fait la différence puis un second où un contrôle orienté dans la surface lui a permis de s’ouvrir un espace de tir.

"Il aime la profondeur, les espaces et a cette capacité à être très présent dans la surface comme sur le deuxième but et le premier, l’an dernier, on l’a vu mettre beaucoup de buts de cette manière-là avec Charleroi, souriait encore Galtier. C’est ce profil qu’on souhaitait." Celui d’un attaquant qui va beaucoup manquer à notre championnat.