Championnats étrangers L'ailier de Barcelone brille plus par ses absences sur blessures que par ses prestations sur le pré.

Et encore une blessure pour Ousmane Dembélé. Touché au muscle ischio-jambier gauche (cuisse), le champion du monde connaît un début de saison difficile. D'autant plus que les critiques sur son hygiène de vie peu professionnelle refont surface. Ce serait pour cette raison que le joueur de 22 ans accumule les pépins physiques (c'est son sixième depuis son arrivée en Catalogne, en 2017 !). Pire, celui-ci aurait carrément fait n'importe quoi, si l'on en croit la presse espagnole.

Nos confrères expliquent que le joueur aurait ressenti une gêne ce vendredi, alors que son club se faisait battre par l'Athletic Bilbao. Le staff médical catalan l'aurait donc appelé afin qu'il passe une échographie dès le lendemain. Sauf que Dembouz ne s'est jamais pointé, préférant rentrer à Rennes pour voir sa maman, selon son agent, qui s'est exprimé à ce propos dans les colonnes d'El Mundo Deportivo

Pas de bol, son poulain rentrera finalement avec une blessure plus grave, qui le privera de foot pendant cinq semaines. Tout cela alors que Luis Suárez et Lionel Messi sont eux aussi sur la touche. Autant dire qu'on ne rigole plus du tout côté blaugrana, où l'on repense aux 105 millions (hors bonus) déposés il y a deux ans pour s'offrir le prodige français. À tel point que le club envisagerait une sanction financière, selon la radio Cadena Ser.

© AP

Dans un interview accordé au Parisien, son ancien cuisinier personnel enfonce le clou et dévoile les coulisses de la vie de l'ancien Rennais. "Ousmane et son entourage se disent que, de toute manière, ils se feront critiquer quoi qu'il arrive. Donc, ça coule sur eux. Ils sont riches. Ils s'en foutent", explique Mickael Naya, qui est selon le quotidien français le quatrième chef à se faire virer par le numéro 11 du Barça. Des propos qui confirment que l'ailier n'adopterait pas le comportement d'un vrai pro.

"Ousmane est un gentil garçon, mais il n'a pas sa vie entre ses mains", ajoute-t-il. "Il vit constamment avec son oncle et son meilleur ami, qui n'osent rien lui dire. C'est une vie cahotante (sic). Je n'ai jamais vu d'alcool, mais il ne respecte pas du tout ses plages de repos, il n'y a aucune structure de haut niveau autour de lui. J'avais essayé d'organiser les repas en fonction des matchs à venir, des moments de récupération et ça se passait bien ! D'ailleurs, quand il est sans ses amis, Ousmane est complètement différent. Il est curieux, ouvert et éduqué."

Mais visiblement instable (ou mal conseillé ?). Résultat, des performances qui alternent quelques hauts et pas mal de bas, et un sentiment de gâchis qui plane de plus en plus sur la carrière du gamin.