Samedi, United s'est imposé 1-0 à Norwich, grâce à un penalty inscrit en fin de match par Cristiano Ronaldo. Victor Lindelof avait dû quitter le match dès la 16e minute à la suite de problèmes respiratoires. L'ensemble du groupe qui s'est rendu à Norwich avait été testé négatif lors de la dernière série de tests de routine. Cependant, à la suite de la série suivante de tests effectués par le club dimanche, un petit nombre de tests s'est révélé positif parmi les joueurs et l'encadrement technique. Ces personnes ont été renvoyées chez elles avant le début de l'entraînement. Le reste de l'équipe s'est entraîné à l'extérieur et le programme a été adapté en séances individuelles et sans contact.

À ce stade, il n'est pas clair si le match de des hommes de Ralf Rangnick mardi à Brentford pourra avoir lieu comme prévu.

Tottenham a été touché par une épidémie de coronavirus, qui a entraîné l'annulation de son match à domicile contre Rennes jeudi soir en Conference League, ainsi que de son déplacement à Brighton dimanche en championnat. Mercredi, le coach des Spurs, Antonio Conte, a révélé que huit joueurs et cinq membres de son staff avaient été testés positifs au Covid-19.

Norwich, qui s'est incliné le week-end dernier face aux Spurs, a enregistré des tests positifs au Covid au sein de son effectif avant le match de samedi contre Manchester United - l'attaquant grec Christos Tzolis serait l'un de ces cas.

La Premier League travaille au cas par cas avec le Covid-19. Si un club demande le report d'un match, la décision est prise par le conseil d'administration de l'instance dirigeante.