Depuis le début de la Premier League en 1992, Tottenham ne s'est imposé qu'une seule fois à Arsenal, en 2010. Dimanche, dans le cadre de la 4-ème journée du championnat d'Angleterre, Vertonghen, Chadli et Dembélé se sont inclinés 1-0, un goal inscrit par l'attaquant français d'Arsenal, Olivier Giroud (23-ème).

Les trois Diables Rouges étaient titulaires, Vertonghen au centre de la défense. Jusqu'au but de Giroud, Tottenham a été le plus dangereux et Chadli s'est montré très virevoltant sur son aile gauche.

A la reprise, Villas-Boas lui a accordé encore plus de liberté. S'il s'est toujours bien débrouillé dans les combinaisons avec ses équipiers, Chadli n'a pas été très inspiré sur les coups francs. Remplacé à la 69-ème par l'inusable Jermaine Defoe, Dembélé n'a pas été saignant. Il n'a pas été vraiment dans le coup alors que Tottenham a mouliné pas mal en seconde période.

Paradoxalement, c'est le gardien des Spurs, Lloris, qui a dû réaliser quelques arrêts miracles et ce notamment à cause d'un inexistant Michael Dawson et un Jan Vertonghen moyen.

Roland Lamah a lui assisté du banc à la (belle) victoire de Swansea (0-2) à West Bromwich Albion.


Liverpool et Mignolet font tomber Manchester United

Liverpool a infligé à Manchester United, champion en titre, sa première défaite de la saison, dimanche à Anfield (1-0) lors de la 3e journée du championnat d'Angleterre qui a aussi vu Swansea battre West Bromwich (2-0).

Dans sa tombe, Bill Shankly a dû sourire. Le légendaire manager de Liverpool aurait eu 100 ans lundi. Dimanche, Anfield et les 22 joueurs de ce 188e derby entre les deux clubs lui ont rendu un vibrant hommage avant la rencontre, avec une superbe minute d'applaudissements.

Et l'esprit de Shankly a dû pousser les siens si fort que Man U, privé de Rooney blessé au front, a été impuissant face à la fougue, l'abnégation et l'organisation quasi-parfaite des Reds.

Dans une rencontre intense mais peu spectaculaire, privée d'occasions, les joueurs de Brendan Rodgers ont su être les plus efficaces, grâce à leur homme providentiel, Daniel Sturridge (1-0, 4). L'attaquant anglais a inscrit son troisième but en trois rencontres de Premier League. Il est totalement intouchable en ce moment et a représenté un danger permanent.

En face, encore une fois et comme lundi dernier à domicile contre Chelsea (0-0), le champion a peiné à se créer des occasions et mettre dans de bonnes conditions Robin Van Persie, qui n'a rien eu à se mettre sous la dent jusqu'à la 87e minute. Mais son tir du droit est passé largement à coté.

Sous les yeux de Luis Suarez, toujours suspendu, et de Mamadou Sakho, le défenseur du PSG qui va s'engager avec les Reds, la défense de Liverpool a su contenir les assauts adverses, comme sur cette frappe des 20 mètres de Nani (77) ou les nombreux centres.

Les débuts de David Moyes à la tête de Man U continuent donc d'être difficiles. Le nouveau manager n'a gagné qu'une de ses trois rencontres de championnat, et dans trois semaines il se déplacera à Manchester City, dans un autre derby de tous les dangers.

Pour Liverpool, c'est tout l'inverse. Trois victoires en trois matches, cela n'était plus arrivé depuis 1994, sous Roy Evans!

Dans l'autre match de ce début d'après midi, Swansea a remporté son premier match de la saison, sur la pelouse de West Bromwich Albion (2-0). Davies et Hernandez ont scellé la victoire des hommes de Michael Laudrup, emmenés par un superbe Michu.

Pour WBA, le mauvais début de saison se poursuit, malgré le retour de Nicolas Anelka, pas encore à la retraite, mais inoffensif dimanche.