Découvrez tous les résultats de Premier League. 

Liverpool a été tenu en échec à Sunderland (2-2), lundi en ouverture de la 20e journée de Premier League, offrant à Chelsea l'occasion de s'échapper en tête, pendant que les clubs de Manchester, United et City, se sont tous deux imposés.

Alors que City et Pep Gardiola ont dû batailler pour battre Burnley (2-1) à dix contre onze pendant près d'une heure, United et José Mourinho ont décroché à West Ham (2-0) leur 6e victoire de suite grâce à notamment au 13e but de Zlatan Ibrahimovic en Championnat.

Mardi à Bournemouth, Arsenal va tenter de reprendre la 3e place, occupée provisoirement par City, avant le choc au sommet entre Tottenham et Chelsea, mercredi, qui pourrait constituer un tournant de la saison. Une 14e victoire consécutive, record historique sur une saison de Premier League, permettra aux Blues de prendre le large et d'écarter un concurrent potentiel pour le titre, les Spurs étant 5e à dix points.

Liverpool émoussé

Après la victoire probante sur Manchester City (1-0) samedi, Liverpool n'a pas su se remobiliser à temps sur le terrain de Sunderland (2-2) et manque une occasion de garder sous pression Chelsea, à cinq points.

En opérant seulement un changement dans le onze de départ par rapport à celui qui a dominé City, Jürgen Klopp n'a pas craint la fatigue physique et psychologique de ses joueurs. Face à un relégable qui venait d'encaisser sept buts en deux matches, Liverpool a cru avoir fait le plus dur à chaque période. D'abord par Daniel Sturridge (19e), ensuite par Sadio Mané (72e).

Mais la défense n'est décidément pas le point fort des Reds. Souvent bousculée, elle a offert deux penalties aux locaux. Et comme Defoe ne s'est pas troué (25e, 84e), voilà les Reds en panne.

Manchester City repart du bon pied

Manchester City, battu à Liverpool samedi, s'est en partie rassuré en venant à bout de Burnley (2-1), grâce à des buts de Gaël Clichy (58e) et Sergio Agüero (62e) alors qu'ils évoluaient à dix contre onze pendant près d'une heure. Pour leur première victoire en 2017, les Citizens ont en effet dû faire sans Fernandinho, exclu dès la 32e minute, pour un tacle dangereux.

Guardiola avait choisi d'envoyer un signal à l'ensemble de ses joueurs en laissant Stones, Agüero et Silva sur le banc. Cela n'a pas franchement électrisé les titulaires en première période: un seul tir, non cadré, dans le premier quart d'heure. Et il a fallu faire appel au banc, justement, pour débloquer la situation: les entrées en jeu d'Agüero et Silva dès le début de la seconde période ont contribué à relancer la machine.

Manchester United et Zlatan enchaînent

Sixième succès de rang en Championnat pour les Red Devils, 2-0 sur la pelouse de West Ham, avec notamment le 13e but de la saison d'Ibrahimovic, deuxième meilleur buteur de Premier League, à une unité de Costa (Chelsea).

Alors que West Ham semblait prendre le dessus malgré son infériorité numérique (exclusion de Feghouli, 15e), c'est finalement Juan Mata qui a donné l'avantage aux Mancuniens à la 63e minute. Ibrahimovic a creusé le score quinze minutes plus tard. José Mourinho et ses Red Devils attendent de pied ferme la visite de Liverpool, le 15 janvier, pour continuer leur remontée au classement.

Gueule de bois à Southampton

Southampton abordait les fêtes avec l'ambition de s'affirmer comme leader de l'"autre" Championnat, celui privé des six gros qui ne laissent que des miettes à ses concurrents moins fortunés.

Mission ratée: Claude Puel et ses joueurs ont concédé une troisième défaite en autant de rencontres, un revers 3 à 0 sans appel à Everton, qui les fait chuter à la 10e place provisoire.