Un succès aurait permis aux Spurs de porter leur total de points à 51 unités et de dépasser à la différence de buts Chelsea, 4e, mais battu chez lui (5-2) par West Bromwich Albion, samedi.

West Ham, 7e avec 49 points, comme Tottenham, pourrait s'emparer de cette place en cas de victoire, lundi, à Wolverhampton.

L'histoire se répète pour les joueurs de José Mourinho qui auront payé un lourd tribut, cette saison, à la stratégie souvent bien trop attentiste, prônée par leur coach.

Menés sur un but de Joelinton (1-0, 28e) après une relance au sol depuis leur surface de réparation ratée - un autre de leur pêché mignon cette saison - les Londoniens avaient pourtant réussi à se remettre en position favorable.

Grâce aux 18e et 19e buts d'Harry Kane, cette saison (1-1, 30e et 2-1, 34e), dont un sur une passe décisive de Tanguy Ndombele très précieux, le ticket virtuel pour la C1 semblait à portée de main.

Mais une fois de plus, Tottenham est devenu moins pressant et presque dilettante une fois devant.

L'égalisation de Joe Willock (2-2, 85e), dans une défense aux abois, a coûté les 14e et 15e points abandonnés par les Spurs après avoir mené au score cette saison, un total absolument incompatibles avec les ambitions du club.

Pour Newcastle, ce nul offre un troisième point d'avance sur Fulham, premier relégable. Un pécule d'autant plus important que les deux équipes s'affronteront pour la dernière journée du championnat dans ce qui pourrait bien s'apparenter à un barrage pour le maintien dans l'élite.