C'est une nuit un peu folle, qui repousse toute logique. Face à Santa Fe, River Plate partait vaincu ou presque. Privés de 20 joueurs à cause du covid, les Millonarios n'avaient plus de gardien disponible dans leur effectif à tel point que Marcelo Gallardo a dû faire appel à Enzo Perez, un milieu de terrain initialement forfait pour la rencontre à cause ...d'une blessure aux ischios.

"Enzo Pérez a toujours été le choix numéro un dans les buts. Nous n’étions que onze, il était blessé et j’avais besoin de jambes pour tout le match. C’est ma responsabilité, mais la décision a été commune et il l’a assumée avec beaucoup de vaillance. Ce n’était pas facile de jouer à ce poste, qu'il ne connaît pas du tout", justifiait le technicien.

Perez, l'homme du match

Incapable de tenir sa place à son poste de prédilection, l'ancien médian de Valence apparaissait sans gants lors de l'échauffement. Une fois la rencontre commencée, le joueur de 35 ans sortait plusieurs ballons.


River Plate inscrivait deux buts lors des six premières minutes de la rencontre. Santa Fe réduisait le score à un quart d'heure de la fin mais cela ne suffisait pas à empêcher le miracle.

"On n’avait jamais vécu une situation comme celle d’aujourd’hui (mercredi) et cela restera assurément marqué au fer rouge. Les joueurs ont tout donné, se sont aidés, ont joué pour beaucoup de gens qui croyaient peu en eux. Nous avons su saisir nos opportunités aux bons moments avant de défendre le résultat avec courage et cœur", poursuit Gallardo.

Quant à Perez, sa prestation lui a valu le titre...d'homme du match et le rôle de "héros qui a gagné sa place à la table des grands" selon la presse locale dans une soirée qui restera inoubliable.