Dans le choc de la 25e journée de Premier League, c’est Tottenham qui est sorti vainqueur face à Manchester City (2-0). Et c'est José Mourinho qui a fait le show.

Malgré la victoire de ses protégés, l’entraîneur des Spurs n’a pas manqué d’égratigner l’arbitrage vidéo. "Je pensais que j’allais aimer le VAR comme j’aime la goal-line technology", lâchait l’entraîneur lusitanien. Ce dernier regrettait "les trop nombreuses erreurs" de l’assistance vidéo, et notamment "un rouge direct pour Sterling", qui devait, selon lui, être distribué plus tôt dans la partie.

"Je sais que Mike Dean (l’arbitre du match) a un travail difficile. Il est sur le terrain et tout va extrêmement vite, a poursuivi Mourinho. Je ne voudrais pas être arbitre. Parfois, j'essaie dans les séances d'entraînement et je me rends compte que c'est trop difficile. Donc pour moi : Mike Dean, bonne performance. Le problème est le VAR. Le VAR fait trop d'erreurs" a-t-il conclu.

Durant la rencontre, lorsqu’il s'est rendu compte que Sterling échappait à un deuxième carton jaune -suite au penalty manqué de Gundogan et une sortie de Lloris dans ses pieds-, Mourinho n'a pas manqué de se faire remarquer dans son style si particulier.