Le technicien espagnol de 61 ans remplace l'Italie Carlo Ancelotti, qui a pris la succession de Zinedine Zidane au Real Madrid. L'arrivée de Rafael Benitez à Goodison Park ne plaît pas à tous les supporters des Toffees. En cause: le passage du coach espagnol sur le banc du voisin et rival de Liverpool de 2004 à 2010, et notamment une déclaration faite en 2007 lors d'un derby de la Mersey, où Benitez avait parlé d'Everton comme d'un "petit club".

Lundi, la police avait indiqué qu'elle enquêtait sur une banderole avec une inscription menaçante accrochée dans le village de Caldy, où Benitez possède une maison. "Nous savons où vous vivez. Ne signez pas", indiquait la banderole accrochée sur un mur de jardin près du domicile de Rafael Benítez.

Dans un communiqué du club, Rafael Benitez s'est dit "ravi de rejoindre Everton". "J'ai été fortement impressionné par l'ambition montrée par les hauts représentants du club et leur désir de mener le club vers le succès", dit l'Espagnol, premier entraîneur à prendre place sur le banc des deux clubs de Liverpool depuis les années 1890.