Ce dimanche, nous apprenions que Lionel Messi ne pourrait pas quitter le FC Barcelone gratuitement. La Liga espagnole, l'organisateur du championnat d'Espagne, a décrété dans un communiqué que "l'Argentin est tenu par son contrat qui s'achève le 30 juin 2021". Ce qui pose un gros souci à Manchester City, qui devra donc débourser... 700 millions d'euros pour s'acheter les services du meneur de jeu et buteur argentin, comme le veut la clause libératoire de son contrat. Ce que conteste Messi et son entourage. 

C'est donc sur le plan financier que le club de Kevin De Bruyne a des craintes. Comme l'explique Mundo Deportivo, des sources proches du conseil d'administration de City ont expliqué que la signature de Messi chez les Skyblues s'annonce très compliquée pour des raisons financières. Au point que le club renoncerait à tenter de boucler le transfert.

D'autant plus que Manchester City est surveillé de près par l'UEFA dans le cadre du respect du fair-play financier, eux qui ont failli être privé de Ligue des Champions pour les deux saisons à venir. Ils ne veulent donc pas prendre le moindre risque.

Enfin, l'arrivée de Lionel Messi à City, actuel joueur le mieux payé au monde, forcerait City à se séparer de ses meilleurs joueurs, sans quoi la masse salariale du club exploserait...

Mais même si l'opération s'annonce compliquée, une solution existerait d'après le journal catalan. Si le clan Messi parvient à gagner sa bataille juridique avec le Barça, il pourrait donc partir gratuitement. Pour cela, il faudra que la date à laquelle Messi doit annoncer son départ gratuitement du Barça tombe avant la fin du mois de mai. Mais avec la pandémie de coronavirus, la saison n'était pas encore terminée à ce moment de l'année. Messi et cie espèrent donc que la date charnière sera étendue jusque fin août. Effectivement, c'est fin août que la Pulga a manifesté ses intentions de départ. Soit trop tard si on s'en réfère au contrat.

Par contre, si City devait payer une indemnité de transfert à Barcelone, en plus d'assumer son salaire XXL, cela rendrait l'opération économiquement très difficile.

Récemment, Radio Catalunya a révélé que Messi et Pep Guardiola ont eu un entretien téléphonique avant que Messi n'envoie le fameux burofax au Barça en demandant son départ. Dans ce dernier, l'actuel coach de Kevin De Bruyne aurait conseillé à la Pulga de rester en Catalogne et d'y terminer sa carrière, conscient que l'opération allait être financièrement compliquée à mettre sur pied.