Championnats étrangers

L'entraîneur suisse de Lucerne René Weiler, 45 ans, dont les divergences de vue avec la direction du club étaient de plus en plus profondes, n'a pas survécu à la cuisante défaite de samedi à domicile, 0-3, contre Lugano, subie trois jours après un autre revers contre Sion (1-3).

"Il est apparu dans les dernières semaines qu'il y avait de grandes différences d'appréciation entre l'entraîneur et la direction sportive concernant la qualité de l'équipe et son développement", a justifié dans un communiqué le directeur sportif Remo Meyer, pour expliquer le renvoi de Weiler.

Après 21 journées le club de Suisse centrale, éliminé par l'Olympiacos au 3e tour préliminaire de l'Europa League, et qui reste sur une série de trois défaites en Super League, occupe la septième place.

Mais il ne possède que 6 points d'avance sur l'avant-dernier, Neuchâtel Xamax, barragiste.

L'équipe sera dirigée dans un premier temps par les assistants Thomas Binggeli et Manuel Klökler.

Weiler avait pris ses fonctions le 21 juin 2018. Il succédait à Gerardo Seoane, parti entraîner les Young Boys de Berne.

Il avait dirigé les équipes de Schaffhouse (2009-2011), Aarau (2011-2014) et Nuremberg (2014-2016), avant de conduire Anderlecht au titre de champion de Belgique en 2017.

Le dernier d'une série de 34, jusqu'à présent...