Le plus grand joueur de tous les temps aura joué maintes fois dans ce stade, véritable icône du peuple brésilien. C'est là qu'il y a inscrit son 1000e but le 19 novembre 1969 sous le maillot bien sûr de Santos, dans un match contre Vasco de Gama.

"C'est un digne hommage à un homme reconnu dans le monde entier pour son héritage laissé au football brésilien et pour les services rendus au pays", a commenté le député de la Ville de Rio responsable du projet cité par l'Agence Reuters mercredi.

Le Maracanã, qui a accueilli les finales des Coupes du monde 1950 et 2014, a aussi célébré l'ouverture des Jeux Olympiques de 2016. Son nom officiel est Estádio Jornalista Mário Filho, décédé en 1966, du nom du journaliste sportif et écrivain brésilien Mario Filho qui avait poussé à sa construction en 1940. Mais les Brésiliens l'appellent communément le Maracana, car il se situe dans la banlieue de Rio du même nom.

Le stade en lui-même sera renommé du nom de la légende brésilienne qui a fêté ses 80 ans en octobre, mais l'ensemble du complexe sportif alentour garde lui son nom.

Le gouverneur de l'Etat de Rio doit donner encore son aval pour ce changement.