L'Inter Milan, incapable de gagner le moindre match depuis trois journées du Championnat d'Italie, n'a toujours pas réussi à valider son ticket pour la prochaine Ligue des champions après son triste 0-0 sur le terrain de l'Udinese, samedi.

L'équipe de Luciano Spalletti conserve sa 3e place, avec quatre points d'avance sur l'Atalanta Bergame, 4e, en déplacement délicat dimanche à Rome pour y affronter une équipe de la Lazio, 8e et qui se bat toujours pour accrocher une coupe européenne.

La lutte pour la 4e place, la dernière à délivrer une entrée en C1, s'annonce toujours très disputée avec la visite de l'AS Rome (5e, 58 pts) au Genoa, qui se bat pour rester parmi l'élite (16e, 35 pts).

L'Inter tient la corde à trois journées de la fin de la Serie A pour accompagner en C1 le multiple champion d'Italie en titre, la Juventus, et son dauphin Naples. Mais les Milanais devront bien négocier leur déplacement au pied du Vésuve dans deux semaines pour ne pas terminer la saison sur une énorme désillusion.

Avant ce 0-0, l'Inter avait été tenu en échec (1-1) par la Roma et la Juventus.

A Udine, l'attaquant Mauro Icardi était sur le banc au début du match, alors que Lautaro Martinz composait le trio d'attaque avec Nainggolan et Ivan Perisic. Mais le gardien local Juan Musso a repoussé toutes les tentatives milanaises et en particulier un tir de près de Keita Balde Diao à trois minutes du coup de sifflet final.

Enfin, la SPAL (10e) a définitivement assuré son maintien parmi l'élite en écrasant 4 à 0 la lanterne rouge, le Chievo Vérone, pour signer son 6e succès lors des huit derniers matches.