Championnats étrangers

Découvrez tous les résultats de Serie A. 

Une simple chute de tension après l'exploit de mardi en Ligue des Champions ? Cinq jours après avoir renversé l'Atlético de Madrid, la Juventus Turin a été battue 2-0 dimanche par le Genoa, sa première défaite de la saison en championnat.

Et dans la grande affiche de la 28e journée, l'Inter Milan a remporté un Derby brûlant face à l'AC Milan (3-2) et récupéré la 3e place, repoussant son voisin et rival en 4e position.

Vingt-quatre victoires, trois matches nuls et désormais une défaite: le bilan des Turinois en Serie A reste très impressionnant en dépit de ce faux pas à Gênes.

Et malgré la victoire 4-2 de Naples, dauphin des Bianconeri, face à l'Udinese, l'accident devrait rester anecdotique. Car à 10 matches de la fin de saison, la Juve compte encore 15 points d'avance sur l'équipe de Carlo Ancelotti !

"La Ligue des Champions a pesé, certainement. On ne peut pas jouer tous les matches au maximum, ça peut arriver", a d'ailleurs estimé après le match l'entraîneur turinois Massimiliano Allegri, qui avait laissé au repos plusieurs de ses cadres, comme Chiellini, Szczesny, Matuidi ou surtout Cristiano Ronaldo, auteur du triplé de l'exploit mardi contre l'Atlético (0-2, 3-0).

La dernière défaite en Serie A de l'équipe d'Allegri remontait à avril 2018, quand Naples était venu s'imposer 1-0 à Turin lors de la 34e journée de la saison dernière.

'Nous réveiller' 

Les Turinois avaient certes déjà été battus cette saison mais seulement en Coupe d'Italie, par l'Atalanta Bergame, et en Ligue des champions, par les Young Boys Berne, Manchester United et l'Atlético de Madrid.

Et ils avaient donc jusqu'ici réussi un quasi sans-faute en Serie A, un huitième titre d'affilée leur étant promis depuis plusieurs semaines.

"Ca ne peut que nous faire que du bien. On pensait avoir gagné le championnat et ça va nous réveiller. Il nous manque encore cinq victoires", a d'ailleurs reconnu Allegri.

"Il faut rester positifs. Il est impossible de gagner tous les matches et après mardi, il n'y a que des compliments à faire aux garçons. La trêve arrive, il va falloir retrouver de l'énergie et les blessés qui reviennent vont nous faire du bien", a encore analysé Allegri.

De fait, malgré le turn-over, les Turinois ont semblé fatigués et n'ont guère été dangereux à Gênes. Les deux buts génois ont été inscrits par l'ancien Turinois Sturaro (72e) et par Pandev (81e).

L'un des trois matches nuls concédés jusque-là par la Vieille Dame l'avait d'ailleurs déjà été lors de la phase aller face au Genoa (1-1), qui a donc pris quatre points sur six possibles face au septuple champion en titre.

Derby pour l'Inter

Après le petit évènement de cette défaite turinoise et le relatif rapproché de Naples, la fin de la 28e journée a été marquée par un Derby de Milan tendu et spectaculaire.

L'Inter l'a emporté 3-2, non sans quelques grosses frayeurs en fin de match, quand l'équipe de Gennaro Gattuso a tenté de sauver un point et sa place sur le podium.

Mais la première période avait été totalement à l'avantage de l'Inter et les buts inscrits par Vecino, De Vrij et Martinez sur penalty ont finalement permis aux nerazzuri d'inverser logiquement les positions au classement. Côté Milan, les buts ont été signés Bakayoko - son premier en Serie A - et Musacchio.

L'opération est d'autant plus profitable pour l'Inter que l'AS Rome (5e) a été battue samedi par la Spal (2-1). Les Romains ont désormais six points de retard sur l'Inter et quatre sur le Milan.

La Lazio Rome (6e) reste elle aussi en course pour le Top 4 et la qualification pour la C1, grâce à son net succès 4-1 face à Parme. Les joueurs de Simone Inzaghi ne sont qu'à deux points de la Roma, avec un match en retard.

L'Atalanta Bergame (7e) compte le même nombre de points que la Lazio après son décevant match nul 1-1 face au Chievo Vérone, lanterne rouge du championnat.