La Lazio Rome a facilement battu Pescara samedi (3-0) et s'est provisoirement replacée dans le peloton de tête du championnat d'Italie, dont la 4e journée culminera dimanche avec le choc entre l'Inter Milan et la Juventus Turin.

Même s'il a été obtenu face à un promu aux ambitions modestes qui glisse à la 12e place, ce succès devrait faire du bien à la Lazio et à son entraîneur Simone Inzaghi, qui peinaient jusqu'alors à trouver le bon rythme mais s'installent provisoirement au 5e rang.

L'affaire aurait pourtant pu mal tourner en première période quand Pescara a obtenu un penalty. Mais le capitaine du promu, Memushaj, a tiré nettement à côté du but de Marchetti et la Lazio a ensuite imposé sa supériorité.

Celle-ci s'est concrétisée après l'heure de jeu avec trois buts en dix minutes. Le premier a été inscrit d'un superbe coup de tête par Milinkovic-Savic (67e).

Cinq minutes plus tard, Radu doublait la mise sur corner, de nouveau de la tête (72e). Et le but du 3-0 était signé Immobile après un excellent travail de Keita Baldé (76e).

Vendredi en ouverture de cette 4e journée, l'AC Milan avait obtenu une difficile mais importante victoire 1-0 sur le terrain de la Sampdoria Gênes. Comme très souvent, c'est le buteur colombien Bacca qui a libéré le Milan, désormais 7e.

La suite de la journée sera dominée par le "Derby d'Italie", dimanche entre la Juventus Turin, déjà leader, et l'Inter Milan, qui est elle en délicatesse.

Déjà à la peine en championnat (13e), les Milanais restent en effet sur une horrible défaite jeudi à domicile en Europa League, 2-0 face aux Israéliens de Beer Sheva.

Les premiers poursuivants de la Juventus, Naples et l'AS Rome, affronteront respectivement Bologne samedi soir à domicile (20h45) et la Fiorentina dimanche à l'extérieur.

Milik place Naples en tête

Naples et son attaque de feu ont provisoirement pris la tête du championnat d'Italie grâce à une victoire 3-1 samedi face à Bologne lors de la 4e journée, qui culminera dimanche avec le choc entre l'Inter Milan et la Juventus Turin.

Le départ de Higuain, auteur de 36 buts la saison dernière en championnat, aurait pu être difficile à digérer pour le Napoli. Il n'en a rien été.

Car Callejon, Insigne ou Mertens se régalent sur les côtés et car, surtout, Naples a trouvé avec Milik un formidable remplaçant à Higuain.

Samedi face à Bologne (désormais 9e), c'est l'entrée en jeu du Polonais qui a fait basculer la partie, qui était alors équilibrée avec l'ouverture du score de Callejon (14e) puis l'égalisation de Verdi d'une frappe flottante (56e).

Milik a d'abord redonné l'avantage à Naples en lobant Da Costa dès son premier ballon (67e). Puis il a creusé l'écart d'une belle frappe du gauche (3-1, 78e) pour offrir la victoire et la première place provisoire à son équipe.

Quatre buts en quatre matches de championnat plus un doublé lors de la première journée de Ligue des Champions: le bilan de l'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam est éloquent.

Avec ce succès, Naples compte 10 points en quatre journées et passe devant la Juventus (9 points) et l'AS Rome (7 points) en attendant les matches de dimanche.

En attendant le Derby d'Italie

Auparavant, la Lazio Rome avait facilement battu Pescara 3-0 pour se replacer provisoirement dans le peloton de tête, à la 5e place.

Même s'il a été obtenu face à un promu aux ambitions modestes qui glisse à la 12e place, ce succès devrait faire du bien à la Lazio et à son entraîneur Simone Inzaghi, qui peinaient jusqu'alors à trouver le bon rythme.

L'affaire aurait pourtant pu mal tourner en première période quand Pescara a obtenu un penalty. Mais le capitaine du promu, Memushaj, a tiré nettement à côté du but de Marchetti et la Lazio a ensuite imposé sa supériorité.

Celle-ci s'est concrétisée après l'heure de jeu avec trois buts en dix minutes. Le premier a été inscrit d'un superbe coup de tête par Milinkovic-Savic (67e).

Cinq minutes plus tard, Radu doublait la mise sur corner, de nouveau de la tête (72e). Et le but du 3-0 était signé Immobile après un excellent travail de Keita Baldé (76e).

Vendredi en ouverture de cette 4e journée, l'AC Milan avait obtenu une difficile mais importante victoire 1-0 sur le terrain de la Sampdoria Gênes. Comme très souvent, c'est le buteur colombien Bacca qui a libéré le Milan, désormais 7e.

La suite de la journée sera donc dominée par le "Derby d'Italie", dimanche entre la Juventus et l'Inter Milan, déjà à la peine en championnat (13e). Les Milanais restent en outre sur une horrible défaite jeudi à domicile en Europa League, 2-0 face aux Israéliens de Beer Sheva.

L'AS Rome de son côté tentera de s'accrocher en tête de classement en ramenant un résultat de son déplacement sur le terrain de la Fiorentina.