La Lazio et l'AC Milan se sont neutralisés 1-1 dimanche à Rome lors de la 13e journée duchampionnat d'Italie, une mauvaise opération pour ces deux clubs qui voient le trio de tête s'éloigner.

Si la Lazio, dominatrice à défaut d'être réaliste, se contentera de ce point arraché dans les arrêts de jeu, ce résultat n'arrange en réalité aucune des deux équipes. La Lazio, quatrième avec 23 points, et le Milan, cinquième un point derrière, voient les trois premiers les distancer encore un peu plus.

Car en tête, la Juventus pointe déjà à 37 points. Le septuple champion en titre, est encore en train de tuer tout suspense, avec déjà huit points d'avance sur Naples (29 pts), qui a peiné à domicile dimanche contre le Chievo Vérone (0-0). Et l'Inter Milan (3e, 28 pts) a fait le boulot samedi contre Frosine (3-0).

Longtemps maintenus à flot par leur gardien Gianluigi Donnarumma, les Rossoneri ont cru réaliser le hold-up parfait au Stadio Olimpico avec ce but marqué sur une de leurs rares incursions en terre adverse, d'un tir de Franck Kessié dévié dans son propre but par le malheureux Wallace (78).

Sans leur buteur Gonzalo Higuain, suspendu, les Milanais ont souffert. C'est d'abord Milinkovic-Savic qui a cru ouvrir le score mais son but a été refusé pour hors-jeu (28). Immobile a ensuite vu sa tentative repoussée par Donnarumma (42) puis la belle frappe enroulée de Parolo (45) n'a pas trouvé le cadre.

Après la reprise la Lazio a encore dominé, comme avec cette demi-volée de Luis Alberto, qui a trouvé un Donnarumma une nouvelle fois vigilant (48).

Surpris par le but milanais contre le cours du jeu, les Laziale ont finalement vu leur persévérance récompensée en toute fin de rencontre, quand un ballon mal repoussé par la défense milanaise est retombé sur Joaquin Correa qui d'un bel enchaînement contrôle du genou demi-volée à l'entrée de la surface a trompé Donnarumma (90+4).

Plus tôt dimanche, Naples avait concédé le nul face au Chievo, la lanterne rouge. Carlo Ancelotti avait remanié son équipe en vue de l'accueil mercredi de l'Etoile rouge de Belgrade en Ligue des champions. Le Napoli visera la qualification dans un groupe où figurent aussi Liverpool et le Paris SG.

A noter encore que dimanche soir, le Genoa et la Sampdoria ont partagé l'enjeu (1-1). Quagliarella avait donné l'avance à la Samp' dès la 8e minute mais Piatek a égalisé sur penalty à la 17e.