"El gran portero" est désormais un synonyme de Thibaut Courtois dans les colonnes de la presse espagnole. 

Après un début de saison difficile où il n'a pas été épargné par les critiques, Thibaut Courtois a su retrouver son meilleur niveau et convaincre tout le monde à Madrid qu'il était bien l'un des meilleurs gardiens sur la planète. Des prestations qui ne passent plus inaperçues auprès de la presse espagnole, souvent très critique, qui adule désormais le N°1 des Diables rouges. Mercredi, Courtois faisait déjà bien parler de lui avant la rencontre de jeudi soir. Après sa nouvelle grosse prestation et sa troisième clean-sheet d'affilée, la presse espagnole ne jure plus que par le portier belge. 

Jeudi, suite à la victoire face à Getafe (1-0) et sa 19e clean-sheet, Thibaut Courtois a une fois encore fait la Une de la presse ibérique. "Le Belge a de nouveau été la star", écrit AS dans son édition du jour. Pour étayer ses propos, le quotidien espagnol se fend d'une analyse brève mais concrète. "C'est grâce à Courtois que le Real Madrid a gagné contre Getafe qui reste un adversaire difficile. Il a une nouvelle fois prouvé qu'il devait remporter son troisième Trofeo Zamora (le prix du meilleur gardien de but en Liga, ndlr). À la huitième minute, il a su empêcher Etxeita de marquer un but, trois minutes plus tard, Mata avait également du mal à tromper le portier. Ses statistiques cette saison en disent long: 19 clean-sheet en 38 matchs. Tout simplement spectaculaire."

Du côté du quotidien Marca, qui s'est parfois montré très dur envers notre compatriote, ils sont allés plus loin dans les louanges cette fois-ci. "Si le Real Madrid remporte le titre, il le doit en grande partie à Courtois", souligne le journal sportif. "Il a réalisé un sauvetage décisif dès le début du match. Encore une fois, il a été le sauveur de l'équipe. Il est une assurance-vie pour le Real Madrid. C'était le cas encore contre Getafe. Sur la déviation d'Etxeita, il a dû s'étendre de tout son corps pour pousser le ballon en corner. Une autre clean-sheet, la troisième d'affilée. Le bien mérité Trofeo Zamora est en vue."

Après les critiques, ce sont donc désormais les éloges qui s'abattent sur un Thibaut Courtois qui décide de rester calme face à toute cette agitation qui gravite autour de son équipe depuis qu'elle a pris la première place de La Liga et qu'elle a 4 points d'avance sur son grand rival, le FC Barcelone. "Beaucoup de joueurs sont devenus fous quand j'ai fait ce sauvetage, mais malgré mes deux mètres, je suis très agile. J'ai de bons réflexes", souriait le Diable rouge à l'issue du match qui reconnaissait être tombé face à une belle équipe de Getafe. "C'est un adversaire qui se bat toujours. C'est une équipe solide qui n'est pas à la sixième place du classement par hasard. Nous devions rester concentrés et ne pas nous laisser emporter dans leur jeu. Non, nous n'avons pas joué notre meilleur match, mais ce qui compte, ce sont les trois points. Si le titre a déjà été remporté maintenant que nous avons quatre points d'avance sur Barcelone? Certainement pas, une rencontre difficile nous attend maintenant à Bilbao. Nous ne devons pas penser que nous sommes déjà champions."