La rumeur s'épaissit ces dernières heures: parmi les douze clubs fondateurs de la Super Ligue, certains auraient été (bien) mieux lotis que d'autres au moment de se partager les 3,5 milliards d'euros de dotation. 

Der Spiegel révèle ce vendredi certains éléments du contrat qui liait les six clubs anglais, les trois clubs italiens et les trois clubs espagnols engagés dans le projet. Le FC Barcelone et le Real Madrid auraient notamment dû toucher 60 millions d'euros de plus que tous les autres clubs. Et des différences bien plus grandes existaient même avec certains puisque l'Inter Milan, l'AC Milan, ou l'Atlético Madrid auraient été bien moins lotis que la Juve ou les Anglais. Mais quel intérêt auraient eu les deux clubs de Milan à regarder la Juventus, un concurrent direct en Serie A, s'enrichir bien plus qu'eux ? Même réflexion pour l'Atlético vis à vis du Real et du Barça.

Der Spiegel démontre également que Dortmund, le Bayern et le PSG ont bel et bien refusé l'invitation à former un noyau dur de 15 clubs.