C'est toujours la crise, sur le Rocher... le mercato d'hiver arrive à point !

Sur ses cinq derniers matches, Monaco en a remporté deux contre des adversaires directs et a perdu contre trois équipes du top 4. Un bilan finalement honorable, mais pas suffisant pour éloigner les hommes de Thierry Henry de la zone rouge. A un match (réception de Guingamp, la lanterne rouge) de la trêve, les Monégasques pointent à l'avant-dernière place du classement et ont trois points de retard sur Dijon, premier non-relégable.

Au vu des ambitions du club, le mercato de janvier risque de ne pas se faire avec le dos de la cuillère. Et Thierry Henry pourrait bien obtenir des recrues de premier plan pour assurer le maintien du club avant d'envisager de jours meilleurs la saison prochaine. Nos confrères de L'Equipe annoncent d'ailleurs que l'ancien adjoint de Roberto Martinez aurait des vues sur… Cesc Fabregas.

"Les départs simultanés de Fabinho, Moutinho et Lemar, un an après celui de Bakayoko, ont considérablement affaibli l'équipe. Une succession que Youri Tielemans n'est pas capable d'assumer seul", tranchent nos confrères français. Ils voient en Fabregas, en manque de temps de jeu à Chelsea, la solution idéale pour épauler le Diable rouge. D'autant plus qu'il connaît bien Thierry Henry pour avoir joué à ses côtés sous la vareuse d'Arsenal entre 2004 et 2007.

Un défenseur central de renom est également une priorité.