À trois jours de la réception d’Anderlecht, le Bayern s’est incliné à Hoffenheim sur un doublé d’un ancien équipier d’Armenteros.

Anderlecht peut avoir (un peu) d’espoir pour mardi en Ligue des Champions : le Bayern Munich n’est pas imbattable. Après deux victoires consécutives d’entrée en Bundesliga, les Bavarois sont tombés dans le piège tendu par Hoffenheim samedi soir (2-0).

Un doublé de Mark Uth, un Allemand qui s’était révélé aux côtés de… Samuel Armenteros à Heracles aux Pays-Bas, a permis aux joueurs d’Hoffenheim de créer la sensation du week-end en Bundesliga.

Le Bayern a toujours eu la maîtrise de la rencontre mais s’est fait surprendre sur deux actions jouées très rapidement par son adversaire, dont un premier but qui a fait beaucoup parler dans une Rhein-Neckar-Arena pleine à craquer (30.150 spectateurs).


C’est grâce à la présence d’esprit et à la vivacité d’un… ramasseur de balle que Kramaric a pu jouer une rentrée alors que le ballon n’était sorti que depuis deux secondes. La défense du Bayern a été totalement surprise et Uth ne s’est pas fait prier.

René Weiler, spectateur attentif de la rencontre devant sa télévision, aura pu noter quelques bons plans imaginés par Julian Nagelsmann, le prometteur entraîneur de 30 ans d’Hoffeheim qui n’a encore jamais été battu par le Bayern dans sa carrière de coach !

Le quatrième du dernier championnat allemand misait avant tout sur des contres très directs qui ont parfois fait mal dans le dos de la défense munichoise. Le tout avec une défense hyper-compacte qui a bien résisté au pressing incessant du Bayern.

Le Sporting sera-t-il capable de réaliser une aussi belle prestation collective mardi à l’Allianz Arena ? Rien n’est moins sûr, d’autant que les stars Robben, Ribéry et Rodriguez ne sont entrés qu’en cours de match mais risquent d’être titulaires en Ligue des Champions….

Hoffenheim : Baumann; Kaderabec, Bicakcic, Nordtveit, Hübner, Zuber (69e Schulz); Demirbay, Geiger (63e Polanski), Amiri; Uth (75e Ochs), Kramaric.

Bayern Munich : Neuer; Kimmich, Martinez, Hummels, Rafinha (78e Rodriguez); Tolisso, Rudy (57e Robben), Thiago; Müller (78e Ribéry), Lewandowski, Coman.

Arbitre : M. Siebert.

Avertissements : Hübner, Zuber, Kaderabek, Hummels.

Les buts : 27e Uth (1-0), 51e Uth (2-0).