Scène surprenante, ce samedi soir, alors que le Barça déroulait sur la pelouse de Majorque.

La Liga a repris à huis clos, ce week-end. Si le plaisir de voir la balle rouler de manière si fluide entre les pieds des joueurs du Barça est réel, quelle ne fut pas la surprise des téléspectateurs (et des joueurs !) lorsque, en fin de partie, un streaker a fait irruption sur le terrain.

Vêtu d'un maillot de l'Argentine floqué Messi, le jeune homme n'a pas réussi à atteindre son idole avant d'être attrapé par la patrouille et escorté en dehors du stade...

La Liga le poursuivra

La Liga va engager des "actions pénales" contre le supporter ayant bravé la sécurité et réussi à faire intrusion sur le terrain du stade Son Moix samedi à Majorque, qui recevait Barcelone pour la reprise du Championnat d'Espagne, a-t-elle annoncé dimanche. "La Liga va engager les actions pénales correspondantes car elle considère que les faits sont passibles d'un délit", a affirmé l'organisme qui gère le football professionnel en Espagne dans un communiqué publié dimanche midi.

L'homme, qui ne portait ni masque ni équipement de protection sanitaire, s'est dirigé vers le rond central en courant, mais les diffuseurs ont préféré pointer alors la caméra sur le gardien blaugrana Marc André ter Stegen. "Mon rêve est d'avoir une photo avec (Lionel) Messi ou de réussir à le rencontrer. Je voulais trouver Messi, mais j'ai vu que Jordi Alba était là, je lui ai demandé une photo, puis j'ai couru vers Messi mais à cause du virus ça se voyait qu'il n'avait pas envie de la faire (la photo)", a déclaré le jeune fan qui a envahi le terrain à la radio espagnole Cope, samedi soir.

"J'ai fait une photo à la volée, on ne voit pas grand chose, mais la police m'a fait tout effacer", a ajouté le jeune supporter, qui a préféré rester anonyme, et qui a indiqué avoir réussi à pénétrer dans le stade en franchissant une barrière.

Identifié par la police, le jeune a précisé qu'il pensait recevoir une amende.

Selon La Liga, il est entré dans le terrain "en violant les protocoles établis dans le cadre de la législation sanitaire en place et en désobéissant aux ordre du personnel de sécurité privé".