Un supporter du Borussia Dortmund, qui s'était rendu coupable de comportement d'extrême-droite, a été interdit de stade jusqu'en 2020 par le club allemand.

L'homme s'est tristement fait remarquer samedi dernier lors du déplacement du Borussia à Hambourg. Lors de la minute de silence observée en hommage à Hermann Rieger, la défunte légende du Hambourg-SV, peu avant le coup d'envoi, il a crié "Sieg Heil", le cri de ralliement des nazis. L'homme a ensuite été emmené par les forces de l'ordre.

Dortmund a annoncé mardi que le supporter ne pourrait plus assister à un match dans le stade de Dortmund, le Signal Iduna Park (anciennement Westfalen Stadium), jusqu'au 30 juin 2020.

Le Borussia, troisième de la Bundesliga, avait perdu la rencontre sur le score de 3-0.