Ce succès permet aux 'Seagulls' de se donner de l'air en bas du classement alors que les 'Reds', avec Divock Origi pendant 26 minutes, accusent désormais sept points de retard sur Manchester City, qui compte de surcroit un match de moins.

Trossard, descendu à la 87e, a quelque peu chanceusement touché un centre qui a profité au milieu de terrain colombien Steven Alzate, seul buteur du match (0-1, 56e).

En France, Jason Denayer manquait à l'appel du côté de Lyon. Sorti blessé le weekend dernier, le défenseur central n'était pas de la partie lors du déplacement victorieux des Gones sur le terrain de Dijon (0-1) lors de la 23e journée de Ligue 1.

Simultanément, Eliot Matazo est resté sur le banc de l'AS Monaco lors de la victoire (2-1) des siens contre Nice grâce à un doublé de Wissam Ben Yedder.

Renaud Emond n'est pas non plus monté au jeu pour Nantes, qui a partagé l'enjeu à Saint-Etienne (1-1).

Le Paris Saint-Germain s'est facilement imposé contre la lanterne rouge Nîmes (3-0) alors que l'Olympique de Marseille, en pleine crise, a partagé l'enjeu à Lens (2-2). Samedi, plusieurs supporters se sont introduits à la Commanderie, le centre d'entraînement, en guise de protestation contre la direction. Mardi, André Villas-Boas a donné sa démission, marquant son désaccord quant à la politique sportive du club. Il a ensuite été mis à pied par la direction.

Au classement, Lille est toujours en tête (51 points) et devance Lyon (49), le PSG (48) et Monaco (45). Nantes est 17e (19).

Casteels en quarts

Wolfsburg s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe d'Allemagne mercredi au détriment de Schalke (1-0).

Capitaine, Koen Casteels a joué un rôle important dans ce succès. A Schalke, Benito Raman, blessé, ne figurait pas dans la sélection. Alors que la première mi-temps a été assez équilibrée, Wolfsburg menait au repos. Les Loups ont ouvert la marque par Wout Weghorst sur le rebond d'un penalty accordé pour une faute de William sur Xaver Schlager. Ralf Fährmann a repoussé le ballon, qui a rebondi sur la jambe du Néerlandais (40e, 1-0).

Mais la plus grande occasion a été pour Schalke : sur un mauvais dégagement de Paulo Otavio, Matthew Hoppe a vu le ballon atterrir dans ses pieds. L'Américain a frappé du pied droit à trois mètres mais Casteels a propulsé le ballon au-dessus de la transversale d'un superbe réflexe (45e). Après la pause, Schalke a encore eu les meilleures occasions mais une fois de plus, Casteels a réalisé un grand sauvetage sur un envoi de Mark Uth (73e).

En Turquie, Antalyaspor, avec Ruud Boffin dans le but, a partagé l'enjeu face à Besiktas 1-1). Gokdeniz Bayrakdar (39e, 0-1) a donné l'avance aux visités, qui se sont retrouvés à dix après l'exclusion de Veysel Sari (70e). Besiktas n'a marqué qu'un but par Domagoj Vida (73e, 1-1). Au classement, Besiktas est 3e avec 45 points comme Galatasaray (2e). Antalyaspor (30 points) est 9e.

Mangala éliminé

Avec Orel Mangala pendant toute la rencontre, Stuttgart a été éliminé en 8e de finale de la Coupe d'Allemagne mercredi par Mönchengladbach (1-2). Pourtant, Stuttgart a ouvert la marque par Silas Wamangituka, auteur d'un long raid au départ de son rectangle (2e, 1-0). Après ce but de leur attaquant congolais, les visités ont reculé, laissant la possession de ballon à leurs adversaires. Les Poulains ont mis du temps à donner du volume à leur jeu mais ils ont égalisé sur une combinaison dessinée par Matthias Ginter, Alassane Plea et Lars Stindl et clôturée par Marcus Thuram (45e+1, 1-1).

Après la pause, Gladbach a pris les devants par Plea, qui a placé le ballon dans le but vide après avoir évité la sortie du gardien adverse (50e, 1-2).

Doku partage

Le Stade Rennais a partagé l'enjeu mercredi contre Lorient dans un derby breton comptant pour la 23e journée du championnat de France (1-1). Jérémy Doku a joué tout le match avec les visités. Sur un tir d'Eduardo Camavinga pas suffisamment repoussé par Matthieu Dreyer, le ballon est arrivé chez Martin Terrier, qui a tiré à bout portant (14e, 1-0). Doku a provoqué sur le flanc droit mais Clément Grenier n'en a pas profité (38e). Toutefois, l'ancien Anderlechtois a manqué une belle occasion: après avoir effacé son adversaire dans la surface, il n'a pas placé sa frappe à bout portant (59e). Lorient a alors pris la direction des opérations et sur un centre venant de la droite, Quentin Boisgard a égalisé (83e, 1-1).

Au classement, Rennes (37 points) est 5e et Lorient (19 points) est 17e.

Metz n'a pas aligné un quatrième succès d'affilée face à Montpellier. Titulaire avec les Messins, Aaron Leya Iseka a été remplacé (53e) alors que son équipe menait grâce à Pape Sarr (47e, 1-0). Gaëtan Laborde a égalisé pour Montpellier. Les Lorrains (35 points) occupent la 6e position et les Montpelliérains (29 points) sont 11e.

Reims avec ses trois Belges en défense n'est pas parvenu à surprendre Angers (0-0). Thomas Foket et Wout Faes, averti (75e), ont joué tout le match et Thibault De Smet a été remplacé (83e). Au classement, Angers (34 points) est 7e et Reims (28 points) 12e.

Manchester City et Leicester s'imposent sans problème à Burnley et Fulham

Malgré l'absence de Kevin de Bruyne, Manchester City n'a laissé aucune chance à une pâle équipe de Burnley mercredi dans le cadre de la 22e journée du championnat (0-2). Deux buts en première mi-temps ont suffi aux Skyblues pour l'emporter et prendre trois points d'avance sur Manchester United et un match de moins. Par contre, Leicester a pu compter sur Youri Tielemans lors de son déplacement victorieux à Fulham où Denis Odoi est resté sur le banc (0-2). La première attaque a été la bonne les Citizens, qui ont ouvert la marque par Gabriel Jesus (3e, 0-1). Face à la pire attaque de Premier League, City avait déjà fait le plus dur. Sans forcer, les visiteurs ont assuré par Raheem Sterling (38e, 2-0). Burnley occupe la 16e place (22 points)

Leicester a fait la différence par Kelechi Iheanacho (17e, 0-1) et James Justin (44e, 0-2). Les Foxes se hissent à la 3e place (42 points) tandis que Fulham est toujours relégable (24 points, 18e).

Mertens absent contre l'Atalanta

Naples et l'Atalanta se sont quittés sur un partage 0-0, mercredi, en demi-finale aller de la Coupe d'Italie de football.

Naples évoluait sans Dries Mertens, rentré en Belgique pour poursuivre sa revalidation après sa blessure à la cheville gauche survenue à la mi-décembre.

L'Atalanta s'est montrée la plus dangereuse en première période, se créant deux grosses occasions via Pessina et Toloi. Le premier a buté sur Ospina (22e), le second n'a pas cadré alors qu'il était en excellente position (32e). La situation ne s'est pas débloquée en seconde période.

Le match retour est programmé mercredi prochain à Bergame. Le premier finaliste sera connu la veille, à l'issue du choc entre la Juventus et l'Inter. Les 'Bianconeri' ont pris une option sur la finale en s'imposant 1-2 à Milan mardi.