Depuis ce lundi matin et l'annonce de la création de la Super League, les réactions du monde du football sont nombreuses. Et le plus souvent très critiques vis-à-vis de ce projet mené par 12 des clubs les plus riches de la planète.

Mais d'autres clubs n'ont pas perdu leur sens de l'humour pour autant. Chez nous, le Beerschot a réagi dans un tweet humoristique expliquant qu'il n'était pas intéressé par une particpation à la future Super League : "Annonce officielle : le Beerschot ne partcipera pas à la Super League", a tweeté le club anversois cet après-midi.


Un message humoristique qui a été repris par le club espagnol de Leganes. Actuellement 4e de... LaLiga 2, la deuxième division espagnole, le club a réagi à l'annonce faite ce matin sur les réseaux sociaux : "Communication officielle : le CD Leganes refuse de participer à la Super League. S'il vous plait, n'insistez pas. Demain nous avons un match très important face à Ponferradina, merci."


Dans un autre registre, le Spartak Moscou a également utilisé l'humour pour régir à ce projet de création de nouvelle compétition européenne : "Chers supporters de l'AC Milan, Arsenal, Atletico Madrid, Chelsea, FC Barcelone, Inter, Juventus, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Real Madrid et Tottenham. Si vous souhaitez un nouveau club à supporter, nous sommes toujours là pour vous. Bien à vous, Spartak Moscou."


Côté média, on se lâche également ! 

De son côté, le média britannique News&Star a rédigé un article intitulé "Les raisons pour lesquelles la Super league serait géniale pour le football". Un titre qui devrait faire cliquer de nombreux internautes qui découvriront alors cette seule phrase dans le corps du texte: "Il n'y en a aucune. Fin de l'article."