Pour une fois, José Mourinho doit envier Pep Guardiola. Quand le Catalan a vu Kevin De Bruyne, fatigué, rentrer à Manchester, le Portugais n’est pas vraiment enchanté par la très probable titularisation d’Harry Kane au Danemark ce mercredi soir. Ce qui ne devrait pas vraiment pousser Gareth Southgate à changer d’avis au sujet de son capitaine, qui a vécu un rassemblement allégé.

Au repos les deux premiers jours, "il a commencé à s’entraîner le mercredi mais ne se sentait pas très bien et il a travaillé avec notre staff médical. Pour être certain, il a passé un scanner, c’est de la fatigue musculaire plus qu’une blessure", a expliqué le sélectionneur en ajoutant après la victoire sur les Diables : "Il a juste besoin d’un peu de confiance et nous espérons qu’il sera plus en confiance et certainement capable de plus jouer."

Ménagé contre les Gallois, entré 34 minutes face aux Diables, Kane illustre les cadences folles auxquelles sont soumis les joueurs de Premier League, lui qui a pris part aux huit matchs que Tottenham a disputés depuis la reprise en 21 jours, passant 569 minutes sur 720 possibles sur le terrain, ce qui a fait de lui le joueur le plus utilisé par Mourinho.

Le tout alors que les Spurs vont plonger dès dimanche dans un nouveau tunnel de sept rencontres en 20 jours jusqu’à la prochaine fenêtre internationale en novembre.