Le dernier match de Karim Benzema avec l'équipe de France remonte déjà au 8 octobre 2015 face à l'Arménie. Depuis lors, l'attaquant du Real Madrid ne fait plus partie de la sélection de Didier Deschamps, manquant l'Euro 2016 et le Mondial 2018.

Mais selon Karim Djaziri, l'un des conseillers de Benzema, le sélectionneur français n'est pas la cause des absences de son protégé. Pour lui, le responsable est le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, assurant que Deschamps était "très proche" de son joueur. "Une relation père-fils", a-t-il expliqué lors d'un passage sur le plateau de l'émission After Foot sur RMC Sport.

Pour mettre les choses au clair, Djaziri aurait tenté de réunir Deschamps et Benzema mais cela n'a pas pu se faire : "En 2017, Karim me demande d'appeler Le Graët pour fixer un rendez-vous avec Deschamps. Mais le président de la fédération n'a pas voulu l'organiser. Je ne suis même pas sur que Deschamps est au courant."

Mais malgré le temps passé, Benzema ne serait pas contraire à un retour en équipe de France selon son conseiller : "Bien sûr. Il est prêt depuis six ans, cela fait six ans qu'il attend."

Si Deschamps décide de reprendre le numéro 9 du Real (et qu'il en a l'autorisation), le statut de favori de la France lors du prochain Euro prendrait encore plus d'ampleur.