Europe Avec le come-back retentissant de Zizou à la Maison Blanche, on risque d'assister à un fameux chambardement au sein de l'effectif merengue.

Il apparaît comme une évidence que le Marseillais a perçu des garanties financières quant au remodelage du noyau, rapportent nos confrères de L'Equipe. Certains médias évoquent un budget ronflant qui pourrait être alloué au prochain mercato estival. Il serait estimé, dans une fourchette assez large, entre 300 et 600 millions euros. Avec le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus, le chantier prioritaire de la légende bleue serait de palier ce vide colossal.

En tête de liste des joueurs les plus désirés, on pointe le n°10 des Diables rouges. Ce n'est pas un secret, Eden Hazard est très apprécié par Zidane et ils n'ont jamais caché l'un et l'autre leur admiration réciproque. Rappelons que lors des étés 2017 et 2018, un accord avait, à chaque fois, failli être trouvé avant que cela ne capote. Cependant, vu l'interdiction de recrutement qui est soumise à Chelsea à la suite de violations de réglementations en matière de transfert, on imagine que les Blues s'accrocheront à préserver leur key player.

L'autre star dans le viseur de l'ancien Girondin se nomme Kylian Mbappé. L'attaquant du PSG se révèle être logiquement une piste privilégiée. Tout comme Neymar? En tous cas, le président Florentino Pérez n'a pas hésité à évoquer en boutade que les deux Parisiens étaient prisés. "Choisir entre Neymar et Mbappé? Je prends les deux!", a-t-il lancé en marge de la conférence de presse de l'intronisation de Zidane.


Relégué sur le banc par Solari, Isco pourrait, de son côté, voir d'un bon œil le retour du Français qui l'a toujours choyé. Marcelo est un autre joueur affectionné par Zidane, et son envolée pour la Juventus (prévue pour juin) pourrait être purement et simplement annulée. 

Contrairement à Gareth Bale qui n'a jamais reçu les faveurs de ZZ. Auteur d'une saison délicate, le Gallois pourrait se faire remercier d'ici cet été. Quant à James Rodriguez, son retour à Madrid n'est pas près d'être acté. Désormais en prêt au Bayern Munich, il n'avait pas trouvé grâce aux yeux de son ancien coach qui lui reprochait son manque d'investissement. Concernant Dani Ceballos, ce dernier s'est carrément permis de lâcher quelques saillies à l'adresse de Zidane après son départ l'été dernier. Mauvaise idée, très certainement...

Enfin, des interrogations se dessinent autour des cas de Modric et Kroos qui n'ont pas évolué à leur meilleur niveau ces dernières semaines.