Un groupe de travail, dont faisait partie Amanda Staveley, une des dirigeantes des Magpies, a mis au point une nouvelle réglementation concernant les transactions avec des tiers, qui ont été avalisées mardi par les clubs de Premier League, rapporte l'agence britannique PA.

Selon ces nouvelles règles, les accords de sponsoring par des entités proches des propriétaires seront autorisés à la condition qu'ils reflètent une valeur réaliste sur le marché.

Les rémunérations de joueurs ou de membres du staff pourront aussi être prises en charge par ces entités, mais elles devront faire l'objet d'une déclaration.

"Ce moratoire (sur les contrats de sponsoring) avait vraiment été difficile pour nous (...) On ne s'attendait pas à ce que cela arrive. Comment pouvions-nous imaginer que tous nos contrats commerciaux seraient annulés ?", avait déploré Staveley sur la chaîne de télévision du club, le mois dernier.

Selon PA, la Premier League se prononcera sur la valorisation des contrats après avoir entendu les arguments des clubs concernés, pris l'avis d'un expert indépendant et comparé les termes à une base de données regroupant des contrats similaires signés avant de rendre son avis.