Attirer un joueur de classe mondiale peut avoir ses avantages mais aussi ses inconvénients. Si la star vous permet de remplir des stades, de vendre des maillots et de gagner des matches, elle peut aussi attirer les regards sur elle quand quelque chose coince.

Alors que le PSG s'est imposé in extremis face à Lyon dans ce qui marquait la grosse affiche du week-end en Ligue 1, tous les regards étaient tournés sur Lionel Messi. L'astre argentin a été le premier choix de Mauricio Pochettino au moment d'effectuer les changements. Surprenant tant la Pulga peut décider d'un match à elle seule. Surprenant aussi lorsqu'on sait tout le poids qu'un tel changement implique.

Selon nos confrères de l'Equipe, pas besoin d'en faire une affaire d'Etat. Coach et joueur ne sont pas en froid puisque le sextuple Ballon d'Or s'est présenté à l'entraînement en boitant ce lundi matin. Le capitaine de l'Albiceleste s'était fait mal au genou gauche il y a quelques jours lors d'un match qualificatif à la prochaine Coupe du Monde face au Venezuela. Cette même douleur serait donc réapparue face à l'Olympique Lyonnais de Jason Denayer.

Pochettino verra donc mardi matin s'il prend le risque de faire jouer son numéro 30 ce mercredi à Metz. Les Parisiens ont d'ailleurs un programme chargé avec un match face à Montpellier samedi et une rencontre européenne contre le Manchester City de Pep Guardiola mercredi prochain.