Europe Dans l'ombre des ténors londoniens, de Liverpool et des deux clubs de Manchester, Everton réalise une superbe saison. Invaincus depuis le 5 octobre, les Toffees sont parvenus à accrocher le top 5, là où Newcastle a légèrement craqué. Une performance due à la bonne gestion de Roberto Martinez. Le coach espagnol peut également compter sur les belles performances de Romelu Lukaku, prêté par Chelsea pour la saison. Avec huit buts en douze rencontres, l'attaquant tend à prouver qu'il est bel et bien taillé pour marquer. S'il se plaît à Liverpool, Big Rom' pense toujours à un retour à Chelsea. "Sinon, je n'aurais pas signé pour cinq ans", fait-il remarquer à nos confrères de Sport/Foot Magazine.

"Je reviendrai à Chelsea comme l'un des meilleurs au monde", annonce-t-il. Et pour atteindre le top absolu, le joueur a une technique bien à lui: l'observation minutieuse de ses principaux concurrents au titre de meilleur buteur du championnat.  Sa principale source d'inspiration ? Luis Suarez, la kalach' de Liverpool. "Je veux devenir l'un des meilleurs avants au monde. J'espère pouvoir rivaliser avec Edinson Cavani, Zlatan Ibrahimovic, Robin Van Persie, Luis Suarez et Robert Lewandowski d'ici deux ans", dit-il dans l'hebdomadaire foot, avant de donner révéler ce qu'il envie chez chacun de ces joueurs. La présence d'Ibrahimovic, le pied gauche de RVP, le droit de Cavani, les mouvements de Lewandowski et les dribbles de Suarez, telle  serait le mix parfait pour obtenir le buteur idéal. 

Pour parvenir à son objectif, Lukaku tente au maximum d'exploiter son temps de jeu à Everton. "Je suis plus intelligent et efficace dans mes actions en un contre un, quand je dois passer un adversaire", déclare-t-il. "De plus, notre équipe apprécie avoir la possession du ballon. Je ne peux le perdre, sinon il faut tout recommencer à zéro. Je dois donc être encore plus concentré." La garde du ballon est peut-être l'un des points faibles du joueur. Ce passage sur les bords de la Mersey, avec une tactique différente de celles qu'il a pu expérimenté doit lui permettre de s'approcher encore un peu plus son ambition. Avant un retour triomphal à Chelsea, sous les ordres de Mourinho ?