L'expulsion de Jannik Vestergaard à la 10e minute pour une vilaine faute sur Jamie Vardy à la limite de la surface semblait de nature à faire basculer le match en faveur des Foxes. Mais ce sont les Saints qui ont ouvert la marque à la 60e minutes contre le cours du jeu.

James Ward-Prowse a transformé un penalty permettant à Southampton de prendre la direction des opérations.

Les vagues d'attaques de Leicester ont vite résulté en un but de Jonny Evans à la 68e mais le score en est resté là malgré un pressing constant des joueurs de Brendan Rodgers qui ont eu 71% de possession de balle sur l'ensemble du match et 22 tirs, dont 9 cadrés, contre seulement 5 (3 cadrés) à ceux de Southampton.

Au classement, Leicester garde sa 3e place mais compte désormais quatre points de retard sur Manchester United (2e) et cinq d'avance sur Chelsea (4e).

Southampton, dans le bas du tableau, passe 14e en se rapprochant à un point de Crystal Palace, qui reçoit samedi le leader Manchester City, mais aussi un seul point d'avance sur Burnley qui reçoit lundi West Ham.