Il ne manque que 2 petits points aux hommes de Pep Guardiola pour remporter leur 7e titre de champion, le 3e en 4 ans, après leur succès assez aisé (2-0) à Crystal Palace.

Avec 13 points de retard et 5 matches à jouer, United ne pourra plus les rejoindre s'il perd à Old Trafford contre Liverpool dimanche.

Un scénario qui permettrait en outre à City de disputer l'esprit libre sa demi-finale retour de Ligue des Champions contre le Paris SG, mardi après l'avoir emporté 2-1 au Parc à l'aller.

"On peut commencer à penser (au sacre) et à mettre (le champagne) au frais, oui. C'est pas encore fait, mais on peut le mettre au frais", a confié Guardiola au micro de BT Sport après le match, précisant qu'il "jetterait un oeil" au Manchester United-Liverpool.

Se consacrer entièrement à la C1

Ce serait la fin d'un suspense éventé depuis quelques semaines déjà et un deuxième trophée cette saison, après la Coupe de la Ligue remportée contre Tottenham (1-0) le week-end dernier et surtout la possibilité de se consacrer entièrement sur la C1, dernier trophée qui se refuse à lui.

Avec Benjamin Mendy, Nathan Ake ou même Sergio Agüero titulaires, Guardiola avait considérablement fait tourner pour préparer l'échéance européenne.

Les Mancuniens se sont montrés maladroits dans le dernier geste ou la dernière passe en première période, avant de faire le trou en deux minutes après la pause.

Agüero, qui n'avait plus marqué pour City en championnat depuis janvier 2020, a superbement contrôlé un centre tendu de Benjamin Mendy pour déclencher une demi-volée puissante du droit sous la barre de Vicente Guaita (1-0, 57e), avant que Ferran Torres ne double la mise d'un intérieur du pied gauche (2-0, 59e).

S'il ne s'assure pas le titre ce week-end, City aura une autre chance samedi prochain en recevant un autre demi-finaliste de C1, Chelsea, 4e.

Les Blues se sont eux aussi préparés au mieux pour la réception du Real, mercredi, après leur 1-1 à l'aller.

Le Real peut trembler

Grâce à un doublé de Kaï Havertz, titularisé en pointe, alors que Tom Werner était à droite et Olivier Giroud même pas sur le banc, les Londoniens ont assez facilement pris la mesure de Cottagers qui semblent promis à la relégation en Championship (D2) avec leur 9 points de retard sur Newcastle (17e), alors qu'ils ont un match en plus.

N'Golo Kanté, Christian Pulisic et Cesar Azpilicueta avaient été laissés au repos aussi.

Les hommes de Thomas Tuchel ont pris l'avantage sur une action simplissime: une longue ouverture de Thiago Silva sur Mason Mount qui a parfaitement trouvé Havertz dans l'intervalle pour marquer tranquillement (1-0, 10e).

Le second but est venu après un une-deux entre les deux attaquants allemands, Werner temporisant parfaitement pour permettre à Havertz de se faufiler entre les défenseurs adverses pour marquer à nouveau de près (2-0, 49e).

Avec seulement 5 tirs, dont 4 cadrés, l'attaque des Blues ne fait pas forcément peur, mais le Real, qui devra venir faire un résultat à Stamford Bridge, sait que la moindre erreur pourra se payer cash.