Europe L'échéance approche pour le Ballon d'Or. Qui sera élu meilleur joueur de l'année 2013 ? Lionel Messi semble un cran en-dessous de ses deux challengers, Franck Ribéry et Cristiano Ronaldo. On se dirige donc vers une finale entre la star du Bayern et CR7. Ce dernier souhaite plus que tout remporter une deuxième récompense suprême, cinq ans après la première.

Dans une interview accordée au journal portugais A Bola, le canonnier du Real Madrid évoque le verdict, qui sera rendu le 5 janvier prochain. "Je ne sais pas si je le mérite cette année, mais cela fait six ans maintenant que je suis sur le podium et sept ou huit ans que je suis dans l'équipe-type FIFPro", explique-t-il au quotidien sportif. "Ce n'est pas un hasard. Cela prouve la régularité dont j'ai fait preuve au cours de ces dernières années. Les chiffres parlent d'eux-mêmes."

Peut-on donner tort au Lusitanien ? Pas vraiment... Avec un bilan de soixante-neuf buts et dix-sept passes décisives, le Merengue a tout explosé cette année, à commencer par la concurrence. Seule une absence de titre collectif pourrait l'empêcher de ravir le trophée à Ribéry, qui lui a réalisé le triplé championnat-Coupe d'Allemagne-Ligue des Champions. Mais au niveau individuel, le meilleur, c'est lui et lui seul. "Si je mérite de le gagner ? Je ne sais pas. Comme l'an dernier ou il y a deux ans, peut-être. Je crois que je mérite de le gagner chaque année, mais je sais que ça ne dépend pas que de moi. Les choses sont ainsi...", ajoute-t-il, philosophe.

Élu personnalité sportive de l'année dans son pays, Ronaldo pourra compter sur le soutien de son agent Jorge Mendes en cas de défaite face à Cht'i Franck. Lui aussi passé au micro de A Bola, l'agent le plus en vue de la planète foot a réussi à encenser son poulain, tout en lançant une pique à Leo Messi. "Au Barça, Cristiano marquerait 120 buts par saison", a-t-il avancé. Il est fort, ce Jorge.