Ce sont nos confrères de L'Equipe qui ont interrogé Jean-Louis Dupont, avocat spécialisé dans le droit européen, suite au buzz créé par l'annonce de la création d'une Super League ce dimanche. Il faut dire que Me Dupont semble déjà bien impliqué dans ce litige: "Certains de nos clients nous ont mandatés afin d'examiner l'opportunité d'agir en justice contre cette décision illicite de la FIFA et de ses confédérations", annonce-t-il sans laisser planer beaucoup de doutes sur le camp qu'il défendra.

Pour rappel, la FIFA a publié un communiqué ce lundi dans lequel elle affirme que "Tout club ou joueur impliqué dans une telle compétition se verrait par conséquent interdire de participer à toute compétition organisée par la FIFA ou les confédérations". Ce qui a fait bondir l'avocat spécialisé: "Une telle déclaration commune de la FIFA et de ses six confédérations est, au regard du droit européen de la concurrence, une 'décision d'associations d'entreprises' qui viole frontalement le droit de la concurrence puisque cette décision a pour objectif d'empêcher la création d'une compétition footballistique concurrente. On interdit à un certain nombre de clubs (qui sont des entreprises) de créer un produit nouveau et de le mettre sur le marché."

L'Equipe rappelle également que la Cour de justice de l'Union européenne a rendu un arrêt en décembre dernier donnant raison à deux patineurs néerlandais opposés à la Fédération internationale de patinage dans un litige comparable à celui qui se profile avec la Super League. Les deux patineurs avaient été menacés d'être exclus à vie des JO et des Mondiaux avant d'obtenir gain de cause.