Europe Mönchengladbach reste optimiste quant à la prolongation du contrat de Thorgan Hazard. Et suit aussi… Kylian.

Le coup d’arrêt est aussi brutal qu’inattendu. Après trois victoires d’affilée, Mönchengladbach a sombré chez lui contre le Hertha Berlin (0-3). Sa première défaite de la saison à domicile où le Borussia, en neuf rencontres, s’était systématiquement imposé.

"Nous avons manqué de concentration, cette défaite est totalement méritée", a reconnu Dieter Hecking.

À l’image de ses partenaires, Thorgan Hazard a connu un jour sans face à ce qui reste comme sa victime privilégiée en Bundesliga devant laquelle, avant ce match, il avait marqué sept fois en délivrant trois passes décisives en neuf apparitions.

La portée de cette défaite reste atténuée par le nul obtenu par l’Eintracht Francfort sur le terrain du RB Leipzig qui permet à Mönchengladbach de conserver neuf longueurs d’avance sur le cinquième dans la course à la Ligue des champions promise aux quatre premiers et qui sera déterminante pour convaincre Hazard de prolonger ou pas son contrat.

"Nous aimerions le prolonger, c’est clair. Nous avons bon espoir d’y arriver mais je ne peux rien promettre", n’a pas caché Max Eberl qui serait disposé, comme l’évoquait la presse allemande en fin de semaine dernière, à offrir au Brainois un salaire de six millions d’euros par an. "Pour l’instant, nous n’avons pas encore discuté. Il a beaucoup à faire avec ses fils", a expliqué le directeur sportif du club lorsqu’il a été interrogé sur un rendez-vous avec le papa Thierry. 

Avec lequel il pourrait aussi être question de Kylian que le Borussia apprécie aussi : "C’est vraiment un très bon joueur", confirme le dirigeant.