Sur papier, l’adversaire semble largement à la portée des Buffalos. D’autant plus qu’Anorthosis Famagouste ne pointe qu’à la 10e place dans le championnat chypriote. Mais, avec les matchs aller contre Rigas et Rakow (en qualifications) dans le rétroviseur, les Gantois savent que rien n’est acquis sur la scène européenne.

"Il y a quelques joueurs qui sont blessés (Depoitre, Odjidja, Okumu sont incertains, Chakvetadze est blessé)", a expliqué Hein Vanhaezebrouck en conférence de presse. "Famagouste est un adversaire fort et redoutable. Ils ont une bonne équipe avec des hommes comme Christodoulopoulos. C’est une équipe qui a beaucoup d’expérience et ce n’est certainement pas une tâche facile. Mais tout le monde sait maintenant quel est notre objectif."

Il sera forcément d’engranger une deuxième victoire, après celle enregistrée contre Flora Tallinn (0-1).

À ce titre, il faudra résoudre les problèmes de créativité qui hante les Buffalos.

"Tout commence par l’arrière. C’est le genre de football que je veux voir. La construction se fait à partir de l’arrière et de préférence aussi rapidement que possible, avec de bonnes passes. Nous avons manqué de créativité ces derniers temps et c’est dommage. Tout le monde regarde immédiatement les nouveaux venus dans l’équipe, mais ce sont aussi les gars qui sont à leur place habituelle qui se trompent parfois. Ils doivent être l’épine dorsale de l’équipe et les leaders."