Alors que la Suisse battait l'Irlande du Nord dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde au Qatar, son attaquant vedette a connu une situation étrange en interview.

Alors qu'il répondait aux questions du journaliste, un supporter s'est approché du joueur et lui a enfilé une veste. Le problème ? Celle-ci contenait le logo de l'UCK (Armée de libération du Kosovo). Cette milice, qui prône l'indépendance du Kosovo, est considérée comme un groupe terroriste dans certains pays. En remarquant la veste qu'il portait, l'ancien élément offensif de Liverpool, originaire du Kosovo, a tout d'abord souri avant de l'ôter.

Si l'incident semblait clos, la presse serbe va plus loin en demandant des sanctions pour l'UEFA et la fédération suisse. "Nous préparons une lettre de protestation que nous enverrons à la FIFA. Nous exigerons une sanction stricte contre Shaqiri pour avoir promu cette organisation terroriste durant une interview".

La Fédération suisse a tenu à défendre son joueur, sur son compte Twitter. "Il a réagi de manière exemplaire en restant calme et sans réagir".