Football

Notre compatriote risque une lourde suspension pour s'en être pris à un ramasseur de balle


LONDRES La police de Swansea a ouvert une enquête suite à l'exclusion d'Eden Hazard face au club gallois. Selon les médias d'outre-manche, le garçon de 17 ans, "victime" d'Hazard, ne va pas porter plainte contre le joueur. La police a toutefois l'intention d'interroger le médian offensif des Blues.

"La police de Galles du Sud a pris connaissance de l'incident impliquant un ramasseur de balles au Liberty Stadium, mercredi. Nous mettons tout en place pour interroger Hazard. Nous prenons cette affaire très au sérieux", a confié Josh Jones, chef de la police locale. les médias britanniques affirment toutefois d'ores et déjà que cette enquête ne devrait pas connaître de suites...

De son côté, le n°10 des Diables s'est excusé de bon matin par l'intermédiaire de Chelsea TV, ce jeudi. "Le garçon s'est couché sur le cuir et je voulais juste frapper la balle. Je pense que je n'ai pas touché le garçon, mais je m'excuse. J'ai vu le ramasseur de balle dans le vestiaire, nous avons discuté et je me suis excusé. Lui aussi s'est excusé, c'est terminé. Désolé."

Quant à Michael Laudrup, manager de Swansea, il a eu la classe de ne pas en rajouter : "j'ai été joueur et je peux comprendre la frustration en voyant le ramasseur garder la balle. Mais il y a certaines choses que vous ne pouvez pas faire..."


Vrai coup de sang ou incident grossi ?

C'est incontestablement le buzz du soir. En Belgique, Mbokani est oublié. En France, l'élimination des Bleus en quart de finale du mondial de handball est presque passée inaperçue...

Ce triste fait de match a pris très rapidement une ampleur inimaginable. The Sun a déjà identifié le jeune ramasseur de balle comme étant un certain Charlie Morgan. Ce dernier est devenu une star à l'échelle nationale en quelques minutes. Ses followers s'accumulent sur Twitter et tout Swansea l'idolatre déjà.

Sur son compte, l'adolescent s'est d'ailleurs livré peut-être un petit peu trop. Il a notamment tweeté: "le roi des ball boys est de retour", le tout saupoudré d'un hashtag qui ne laisse pas de place au doute: #pertedetemps. Une "confession" qui établit clairement que le ramasseur avait prémédité son geste.



Celui qui a fait les frais de la nervosité d'Hazard a joint le geste au tweet en se couchant sur le ballon pour permettre à son équipe de gagner du temps. Si shooter dans cette balle n'était pas très malin de la part du diable rouge, ne blâmons pas trop vite celui qui récolte là sa première exclusion en plus de quatre ans au haut niveau. Quant à la vidéo des faits, elle montre clairement que le jeune ramasseur de balle a déjà des talents dans la simulation. Ce qui n'excuse en aucun cas le geste déplacé du joueur, mais qui fera peut-être prendre conscience aux instances britanniques que le n°17 des Blues n'est pas l'unique fautif de l'histoire.

"Le football est-il devenu fou ?"

Malgré tout, s'en prendre à un "enfant" est inadmissible et, à ce titre, notre compatriote pourrait recevoir une sanction exemplaire. Espérons pour le bien des Diables que celle-ci ne sera pas trop longue mais, de son côté, Chelsea a déjà fait le nécessaire pour soutenir son joueur. "Le football est-il devenu fou? Hazard est exclu pour avoir donné un coup de pied dans le ballon sous un ramasseur qui tentait de le bloquer au lieu de le rendre" a fait savoir le club via son compte Twitter. De son côté, Benitez a assuré que "le ramasseur de balle a parlé à Hazard. Chacun a présenté ses excuses". Ouf, tout va bien dans le meilleur des mondes !

Une chose est certaine, si Eden avait la chance de passer entre les mailles du filets cette fois-ci (avec une suspension raisonnable), il n'aura désormais plus le droit à l'erreur. Car les tabloïds britanniques se sont déjà emparé de l'affaire. En attendant, Chelsea n'a plus que trois chances de remporter un trophée cette saison : la Premier League, la FA Cup et l'Europa League...


© La Dernière Heure 2013