Valentin Eysseric a été l'auteur d'un très vilain tacle sur le joueur de Saint Etienne, opéré d'urgence à la cheville samedi soir


SAINT ETIENNE Sa cheville droite ne semblait plus tenir que par quelques fils de chaussette. Jérémy Clément (Saint Etienne), tordu de douleur sur la pelouse de Geoffroy-Guichard, venait d'être taclé très violemment par Valentin Eysseric (Nice) après une vingtaine de minutes de match. Résultat : une double fracture ouverte du tibia-péroné. "Je ne suis pas médecin. J'ai vu. J'étais impressionné. J'ai encore mal à l'estomac. Il a été très courageux, il souffrait", commentait après coup le président de l'ASSE Roland Romeyer. "Ce genre de geste est regrettable. C’est un fait de match important, un accident regrettable", a pour sa part réagi Claude Puel.

Le joueur niçois, fort logiquement exclu pour cette faute, était abattu à l'issue de la rencontre, conscient du geste qu'il avait commis. Il en aurait même fait un malaise vagal, rapporte Eurosport.fr. "Je ne dois jamais tacler comme ça. J’arrive lancé, tellement vite, que je ne pense à rien, a-t-il tenté d'expliquer au micro de Canal +. Je n’y vais pas pour faire mal... Je ne suis pas bien du tout. On ne peut pas faire marche arrière. A part l'appeler (ce qu'il fit), m'excuser, c'est tout ce que je peux faire..."

La carrière de l'ancien monégasque risque de subir un premier coup d'arrêt alors qu'il surfait sur une pente ascendante depuis le début de la saison. Une très lourde sanction pourrait effectivement être prise par la commission de discipline. "Une lourde suspension ? Je m’en fous, ce qui m’importe, c’est la blessure de Clément", a répliqué le joueur de 21 ans. La commission de discipline se penchera sur son cas jeudi prochain et pourrait lui infliger une suspension aux alentours d'une dizaine de matches. "La commission pourrait également décider de mettre ce dossier à l'instruction et convoquer le joueur plus tard. En attendant de savoir si Jérémy Clément pourra rejouer un jour au football", analyse Eurosport. Aucun délai n’a été communiqué par le club quant à la durée d'indisponibilité du joueur, opéré d'urgence à l’hôpital Nord de Saint-Etienne.

Les Stéphanois n'ont pas fêté la nette victoire (4-0) qui leur permet par ailleurs de monter sur la 3e marche du podium de Ligue 1.

© La Dernière Heure 2013