Le capitaine de la Squadra Azzurra avait justifié l'utilisation de cortisone pour soigner d'urgence une piqûre de guèpe


ROME Fabio Cannavaro a été blanchi lundi par le Comité Olympique italien (CONI) qui devait statuer après son contrôle positif à la cortisone le 29 août dernier. Le capitaine de la Squadra Azzurra avait justifié l'utilisation de la substance utilisée pour soigner d'urgence une piqûre de guèpe.
La Juve, son club, avait informé le CONI sur le traitement appliqué, avant le contrôle en question, mais le CONI n'avait alors pas encore donné formellement son autorisation thérapeutique.

Cannavaro avait été maintenu dans la sélection italienne pour le match de qualification contre Chypre et se disait serein, même s'il ne cachait pas sa colère contre les médias. "Vous êtes piqué par une guèpe et vous vous voyez traité comme un dopé", a-t-il réagit.

© La Dernière Heure 2009