Arsenal a besoin d’un point pour se qualifier, mais en veut 6. Une bonne nouvelle pour le Standard

LIÈGE Pour se relancer en Ligue des Champions, le Standard n’avait pas d’autre option que de battre l’Olympiacos, mercredi soir. C’est chose faite et la course à la deuxième place est à nouveau ouverte.

Dans cette optique, il n’y a pas que les trois points pris mercredi qui sont importants. Il y a aussi le score. En l’emportant 2-0 à Sclessin, les Liégeois ont fait mieux que les Grecs, vainqueurs 2-1 à Athènes. Du coup, en cas d’égalité entre l’Olympiacos et le Standard au terme des six matches de poule, ce sont les champions de Belgique qui seront qualifiés pour les huitièmes de finale. Les Grecs devraient alors se contenter de la troisième place et de l’Europa League .

Pour espérer passer, il faut donc terminer ex aequo ou... devant l’Olympiacos. C’est encore possible, mais les Rouches n’ont évidemment plus leur sort en main puisqu’ils ont déjà joué leurs deux matches contre l’équipe de Zico.

Le Standard doit donc espérer que l’AZ ne perdra pas son match de la dernière chance lorsqu’il recevra le champion hellène le 24 novembre. Et qu’Arsenal, qui sera sans doute déjà qualifié, ne laissera pas filer son match lorsqu’il se rendra à Athènes le 9 décembre.

Si l’Olympiacos ne prend plus qu’un point – il en aura alors 7 –, il suffira au Standard de battre l’AZ pour assurer sa deuxième place. Si les Grecs prennent encore deux points, il faudra que le Standard gagne contre l’AZ... après avoir obtenu un point à Arsenal.

Un partage suffirait d’ailleurs... aux Gunners , à qui il manque une unité pour assurer la qualification. Mais il ne faut pas s’attendre à un cadeau de la part des hommes d’Arsène Wenger.

“Ce n’est pas encore complètement fait pour la qualification” , souligne Cesc Fabregas, le capitaine d’Arsenal. “Il va falloir continuer jusqu’au bout. Mais même si nous avions été qualifiés ce soir, on aurait tenté d’aller prendre les six points dans les deux derniers matches. C’est notre mentalité. Nous n’en sommes qu’au début de la saison. Rien n’est acquis. Nous voulons continuer jusqu’au bout. Nous voulons gagner et si nous remportons un trophée au final, alors cela aura été une bonne année. On peut encore s’améliorer. On va essayer de le faire dans les prochains matches.”

Le Standard... et l’Olympiacos sont prévenus.



© La Dernière Heure 2009