Après cet incident, la sécurité a été renforcée dans les dix stades du Mondial


PRETORIA Un journaliste britannique soupçonné d'avoir orchestré l'intrusion d'un fan dans les vestiaires anglais le 18 juin après un match du Mondial-2010 de football contre l'Algérie (0-0) a été arrêté lundi, a annoncé mardi le chef de la police sud-africaine, Bheki Cele.
"La police a des raisons de croire que l'incident a été orchestré et implique la coopération de plusieurs individus, comme le montrent l'enquête initiale et les caméras de surveillance", a déclaré M. Cele lors d'une conférence de presse à Pretoria.
"Le motif était de donner une mauvaise image de la sécurité pendant la Coupe du monde et probablement d'en profiter. Hier (lundi) soir, Simon Wright, un journaliste britannique qui travaille pour le Sunday Mirror en Grande-Bretagne, a été arrêté pour obstruction au travail de la Justice", a-t-il ajouté.

Le supporter anglais, Pavlos Joseph, a affirmé s'être retrouvé dans les vestiaires alors qu'il cherchait des toilettes. Deux jours plus tard, le Sunday Mirror a publié un entretien avec M. Joseph, dans lequel ce dernier affirmait avoir apostrophé David Beckham, intégré à l'encadrement de l'équipe après une blessure.
"David, on a dépensé une fortune pour venir ici. C'est une honte. Qu'est-ce que vous comptez faire ?", aurait dit le supporter.
Arrêté deux jours après le match dans son hôtel au Cap, il a été remis en liberté sous caution, avec une interdiction d'assister aux matches du Mondial avant son procès mercredi.

© La Dernière Heure 2010