Le FC Bâle perd son capitaine. Ce dimanche, Matias Delgado a annoncé à son entraîneur, Raphaël Wicky et à son directeur sportif, Marco Streller, qu'il prenait sa retraite.

"Je n'ai plus le feu sacré" s'est confié le joueur à une conférence de presse, retransmise sur les écrans placés dans le stade. Suite à cette annonce, des chants de la Muttenzer Kurve ont retenti en son honneur. "Je suis heureux de vivre de tels adieux" a avoué le joueur très ému. 


Après cette annonce, les réactions ne se sont pas faites attendre. "Nous perdons avec Mati, non seulement notre capitaine, mais aussi un joueur emblématique du club, un footballeur incroyable et une très grande personnalité" témoigne Marco Streller.

L'Argentin de 34 ans, joueur depuis 2013 pour le FC Bâle, était absent de la feuille de match contre Lucerne, ce dimanche. Il a expliqué son départ : "C'est une décision à laquelle je songeais depuis des mois".

Cette saison, Raphaël Wicky avait l'intention de lui confier un rôle tel un "Pirlo", c'est-à-dire juste devant la défense. Vu son départ, l'Argentin n'aura tenu ce rôle que durant un seul match.