Le conseil d'administration du FC Liège, réuni ce dimanche, a demandé la démission du président par cinq voix contre une et deux abstentions


LIEGE Le départ de Jules Dethier de ses fonctions à la tête du club avait été récemment posé comme préalable aux investissements prévus par les communes d'Ans, Seraing et Saint-Nicolas dans leurs stades respectifs pour y accueillir le club. Le ministre des Sports Michel Daerden, bourgmestre empêché d'Ans, avait déclaré publiquement Jules Dethier "persona non grata".

Un accord intervenu ce week-end posait le même préalable au maintien, jusqu'en février prochain, de l'école de jeunes du club au sein du complexe d'entraînement de Wihogne, dont le propriétaire, la SPRL Baré, avait obtenu en début de semaine un jugement obligeant le club à quitter ces installations dans les deux semaines.

C'est Francy Dupont, membre du CA du club, vice-président et par ailleurs échevin (PS) à Ans, qui devrait assurer l'interim à la présidence.
Selon Jules Dethier, cette décision du CA doit cependant être entérinée par l'Assemblée Générale du club, qui se réunit le 19 décembre prochain.

© La Dernière Heure 2008