Franck Ribéry et Karim Benzema ont été mis en examen, mardi, pour sollicitation de prostituée mineure


PARIS L’affaire Zahia, qui avait commencé le 17 avril, a pris un nouveau tournant mardi, après une courte trêve, Coupe du Monde oblige.

Ainsi les internationaux français Franck Ribéry et Karim Benzema, soupçonnés d’avoir eu des relations tarifées avec une prostituée mineure, Zahia Dehar, ont été mis en examen.

La journée a dû être longue pour les deux joueurs placés en garde à vue durant 7 h et finalement remis en liberté. Mardi en fin de journée, le milieu offensif du Bayern Munich, son beau-frère âgé de 21 ans, et l’attaquant du Real Madrid, ont été mis en examen pour “sollicitation de prostituée mineure” par le juge d’instruction André Dando, un délit passible de trois ans de prison et 45.000 euros d’amende. Il faudra néanmoins que l’accusation fasse la preuve que les clients savaient que la prostituée était mineure.

Ribéry, qui est arrivé menottes aux poignets au Palais de Justice, et Karim Benzema ont été remis en liberté sans contrôle judiciaire après leur mise en examen.

Pour l’avocate de Ribéry, Me Sophie Bottai, “il n’y a pas un seul indice matériel” dans le dossier. “La seule chose nouvelle depuis sa précédente audition, c’est que Ribéry a fini la Coupe du monde et qu’il a mal joué”, a ironisé l’avocate.

L’affaire avait débuté le 17 avril par l’audition de prostituées du Zaman Café, qui a depuis fait l’objet d’une fermeture administrative. Les policiers se sont rendus compte que l’une d’elles était mineure au moment des faits et sont ainsi remontés vers certains clients.

Au cours de l’enquête, Zahia Dehar, qui gravitait autour du Zaman Café, a affirmé aux policiers avoir eu des relations tarifées avec des footballeurs, notamment Franck Ribéry, en 2009, et Karim Benzema, en 2008, alors qu’elle n’avait que 16 ans.

Sidney Govou (recruté cet été par le Panathinaïkos Athènes), l’a lui fréquentée en mars 2010, quand elle était majeure.

Zahia avait déjà assuré fin avril dans l’hebdomadaire Paris-Match que les joueurs ignoraient qu’elle était mineure. La star du Bayern Munich avait reconnu devant les enquêteurs avoir eu une relation avec elle et lui avoir payé un voyage et un séjour en Bavière.

Quant à Benzema, il a fait savoir hier par la voix de son avocat, Me Sylvain Cormier, que son client “niait formellement les reproches qui lui sont faits. Il conteste ce que dit Zahia D. Il n’a pas eu de relations sexuelles avec elle. Il n’y a aucune raison que la parole du joueur soit moindre que celle de Zahia D.”

Selon le journal L’Équipe, d’autres Bleus auraient fréquenté Zahia, mais sans faire l’objet de convocations jusqu’à présent. Voila qui, après le Mondial désastreux de la sélection française, ternit encore un peu plus l’image de l’équipe de France.

N. G.

© La Dernière Heure 2010