Plusieurs sources avaient indiqué que Franck Ribéry était arrivé menottes aux poignets dans la galerie des juges d'instruction

PARIS La préfecture de police (PP) a démenti "catégoriquement" jeudi soir auprès de l'AFP que Franck Ribéry ait été menotté lors de sa présentation à un juge d'instruction mardi au terme de sa garde à vue à la brigade de répression de proxénétisme (BRP).

Mardi, plusieurs sources avaient indiqué que Franck Ribéry était arrivé menottes aux poignets dans la galerie des juges d'instruction du palais de justice ce qu'a démenti "catégoriquement" la PP précisant que des policiers de la BRP étaient toujours resté avec lui.

Les footballeurs internationaux français Franck Ribéry et Karim Benzema, soupçonnés d'avoir eu des relations tarifées avec une prostituée mineure, Zahia D., ont été mis en examen mardi et remis en liberté ans après sept heures de garde à vue à la BRP.

Le milieu offensif du Bayern Munich, son beau-frère âgé de 21 ans, et l'attaquant du Real de Madrid, ont été mis en examen pour "sollicitation de prostituée mineure" par le juge d'instruction André Dando qui enquête sur des faits présumés de proxénétisme ayant pour cadre un bar proche des Champs-Elysées, le Zaman Café.

© La Dernière Heure 2010