Football

L’attaquant hispano-brésilien de l’Atlético Madrid Diego Costa paiera 1,7 million d’euros au fisc espagnol qui avait ouvert un dossier contre lui pour fraude fiscale, a annoncé mardi le journal espagnol El Mundo.

"Diego Costa a conclu un accord avec le fisc et reconnaît être l’auteur d’un délit fiscal pour les impôts liés à ses droits à l’image" en 2014, a indiqué le journal, généralement bien informé concernant ces dossiers.

En application de cet accord, qui doit encore être officialisé devant la justice le 4 octobre à Madrid, l’attaquant restituera 1,1 million d’euros non payés et sera en outre condamné à six mois de prison, une peine qu’il évitera en s’acquittant d’une amende de 600 000 euros, a précisé El Mundo.