Georges Leekens a été nommé lundi sélectionneur de la Hongrie, où il a paraphé un contrat de deux ans jusqu'au terme de la campagne qualificative pour l'Euro 2020. 

Le Belge possède une option pour six mois supplémentaires en cas de qualification pour l'Euro. "Cette compétition est notre objectif", a annoncé 'Long Couteau' en conférence de presse. A noter qu'il prendra les rênes de l'équipe après les prochaines rencontres amicales de la Hongrie contre le Luxembourg (9/11) et le Costa Rica (14/11).

Georges Leekens a d'emblée dévoilé ses objectifs. "Ce sera difficile mais notre rêve est de participer à l'Euro 2020", a lancé l'ancien sélectionneur des Diables Rouges. "Si vous n'avez pas de rêves, il ne faut même pas se lancer dans une nouvelle aventure. J'avais déjà eu des contacts avec la fédération hongroise mais le bon moment est arrivé maintenant."

'Mac The Knife' s'est dit prêt à s'investir complètement dans sa nouvelle fonction. "Je veux apprendre le hongrois et m'adapter à la culture. Mais le plus important reste d'avoir une vision, et je l'ai. J'adore les défis, me donner à fond dans ce que j'entreprends. Je ne crois pas en la chance mais dans le travail."

Leekens a ensuite mis en avant sa longue expérience. "J'ai déjà entraîné trois sélections différentes", a-t-il lancé, soulignant une nouvelle fois qu'il avait jeté les bases du succès actuel des Diables Rouges.

Le Belge de 68 ans n'a pas encore mis sur pied un staff complet autour de lui mais ne s'en inquiète pas trop. "Je suis sûr qu'il y a de bons assistants en Hongrie, tout va rentrer dans l'ordre. J'ai déjà eu des contacts avec Zoltan Szelesi, qui dirigera la sélection lors du prochain rassemblement. Je mettrai à profit ces deux matches pour mieux connaître les joueurs", a ponctué Leekens.