Georges Leekens, qui a quitté mercredi le Sporting Lokeren après la défaite de mardi soir contre Ostende (1-2) pour le compte de la 12e journée de Jupiler Pro League, est le nouveau sélectionneur de l'équipe nationale algérienne. Son arrivée, déjà pressentie par divers médias, a été officiellement annoncée jeudi soir par le "Bureau fédéral" de la FAF, la Fédération algérienne de football. Il s'agit en réalité d'un "retour" pour "Long Couteau", qui avait déjà brièvement pris la tête des Fennecs en 2003. "La commission ad hoc, après avoir consulté plusieurs techniciens, a arrêté une short-list de cinq entraîneurs. Le choix a été porté sur M. Georges Leekens", annonce la FAF, précisant que ce choix a été "approuvé à l'unanimité par les membres du bureau fédéral".

"Georges Leekens a entraîné par deux fois la sélection nationale belge (1997-1999 puis 2010-2012). Il a également entraîné l'Algérie, la qualifiant à la phase finale de la CAN 2004 avant de quitter les Verts d'un commun accord avec la Fédération Algérienne de football pour des raisons familiales", indique la FAF. "Il a enfin dirigé l'équipe nationale de Tunisie avec laquelle il a réalisé un excellent parcours lors des qualifications et du tournoi final de la CAN 2015 en Guinée équatoriale".

Georges Leekens succède à la tête de l'équipe algérienne au Serbe Milovan Rajevac, qui a quitté la sélection en début de mois après avoir passé trois mois à ce poste. Rajevac avait été embauché fin juin à la place du technicien français Christian Gourcuff. La FAF a communiqué au sujet de son départ en indiquant que le technicien avait démissionné. Rajevac a eu le temps, lors de son passage, d'enregistrer une victoire dans le cadre de la dernière journée des qualifications pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2017, puis un nul 1-1 le 9 octobre contre le Cameroun. Il s'agissait du premier match de l'Algérie dans le groupe B des qualifications zone Afrique pour le Mondial 2018 en Russie.

Dans ce cadre, l'Algérie, 35e au ranking Fifa, se déplacera le 12 novembre, avec Leekens donc, au Nigéria pour la deuxième journée des qualifications. La poule comporte également la Zambie.

Dès le mois de janvier, la CAN promettra également de beaux duels, l'Algérie étant versée dans le groupe B du tournoi avec la Tunisie, le Sénégal et le Zimbabwe.