Football

Le jury chargé de départager les trois candidats à la construction du futur stade national en lieu et place du parking C du Heysel est en passe de trancher. A bonnes sources, on apprend que c'est le consortium Ghelamco-Bam qui a ses faveurs. Mais dans l'entourage du dossier, on indique aussi que les discussions vont toujours bon train entre les autorités de la Ville de Bruxelles et de la Région de Bruxelles-Capitale. 

Une dernière réunion entre les intervenants serait même programmée jeudi matin afin de faire une proposition au collège de la Ville de Bruxelles qui sera réuni dans la foulée. C'est à lui que reviendra la décision finale. Le groupe Besix, également candidat, a rapidement été écarté, réduisant l'enjeu à deux candidatures. Ghelamco qui a récemment construit le stade de La Gantoise est associé au constructeur BAM. Alors que le groupe Denys s'est associé au constructeur espagnol FCC (qui a transformé le stade du Real de Madrid en 2006) ainsi qu'avec les Australiens de Macquarie.

Pour rappel, il s'agit de construire un nouveau stade aux normes internationales et comprenant 60 000 places en vue de la participation de Bruxelles à l'Euro 2020 des villes. Le projet est choisi sur des critères architecturaux, de rentabilités des futures installations mais également sur un plan de mobilité visant à assurer le bon fonctionnement du site. Le candidat qui sera choisi demain sera le partenaire privilégié dans ce projet pour une période de trois mois alors que ce dossier épineux est caratérisé par un timing extrêmement serré.

© D.R.